Dr Chris Fomunyoh nommé par le président Volodymyr Zelensky ambassadeur de l’initiative “Grain d’Ukraine” pour le continent africain.

0 125

Le Dr Christopher Fomunyoh a été nommé par le président Volodymyr Zelensky comme l’un des premiers ambassadeurs de l’initiative “Grain d’Ukraine” pour le continent africain.

Le chef de cabinet  du Président de l’Ukraine Andriy Yermak a tenu une réunion régulière du groupe de travail sur l’assistance aux pays souffrant d’une crise alimentaire aiguë. C’est au cours de cette réunion qu’il a été question de l’expansion de l’initiative Grain from Ukraine du Président Volodymyr Zelensky et de l’implication d’experts internationaux connaissant les problèmes du continent africain et les possibilités de  mettre en œuvre cette initiative.

“Nous étudions  la perspective d’étendre le projet. Pour ce faire, nous avons besoin de partenaires fiables ayant des connaissances locales et des relations étendues”, a déclaré Andriy Yermak.

Il a présenté les experts qui sont devenus les premiers ambassadeurs de l’Initiative Grain d’Ukraine sur le continent africain.

Parmi eux, l’ancienne présidente du Malawi, le Dr Joyce Banda, qui est actuellement active dans un certain nombre d’organisations internationales, y compris le Comité exécutif de l’ONU Femmes.

The initiative was also joined by Dr. Christopher Fomunyoh, Regional Director for Central and West Africa Programs at the National Democratic Institute (USA), who has led international election observation missions and managed democracy support programs in many countries on the African continent.

Le Dr Christopher Fomunyoh, directeur régional pour les programmes d’Afrique centrale et occidentale au National Democratic Institute (USA) a aussi joint l’initiative. Ce dernier a dirigé de nombreuses missions internationales d’observation électorale et géré des programmes de soutien à la démocratie dans de nombreux pays du continent africain.

Le troisième ambassadeur de Grain en provenance d’Ukraine est le Dr Oby Ezekwesili, ancien ministre de l’éducation du Nigeria et ancien vice-président de la Banque mondiale, qui est actuellement conseiller principal à l’Initiative pour une politique de développement économique en Afrique et directeur régional du National Democratic Institute en Afrique.

Lire aussi:   M. Biya doit s'adresser aux Camerounais: A défaut, il paraîtra que nous ne sommes plus gouvernés

Andriy Yermak a remercié les experts pour leur coopération et leur soutien à l’Ukraine dans la mise en œuvre de cette importante initiative humanitaire.

Selon le chef de  bureau du président, depuis le lancement de l’initiative Grain d’Ukraine en novembre 2022, plus de 30 pays donateurs ont rejoint le programme. Il s’agit des pays de l’UE, du Qatar, de la Turquie, du Japon, de la Norvège, de la Corée, du Canada et des États-Unis. Jusqu’à présent, les participants se sont engagés à verser près de 200 millions de dollars.

Le chef de cabinet  du Président de l’Ukraine Andriy Yermak

“L’objectif est de fournir des céréales à au moins 5 millions de personnes d’ici la fin du printemps. Et ce n’est que le début d’un corridor humanitaire mondial pour les pays confrontés à la menace de la famine. Et c’est à cause de la Russie que la famine se produit”, a souligné Andriy Yermak.

Le chef de bureau présidentiel a rappelé que la Russie n’a pas seulement attaqué l’Ukraine, mais qu’elle tente de détruire l’ordre mondial tout entier. Cela inclut l’aggravation artificielle de la crise énergétique en Europe, le chantage nucléaire et des dommages incroyables à l’environnement de toute la région. La Russie a également mis en péril la sécurité alimentaire de dizaines de pays.

“Le pays terroriste a fait pression sur différents États et les a fait chanter en brandissant la menace de la famine. Et cela a entraîné non seulement une augmentation des prix des denrées alimentaires, mais aussi des conséquences sociales et politiques dans de nombreux pays”, a déclaré le chef du bureau présidentiel.

Lire aussi:   Franklin Nyamsi: MOIS DE HONTE, LE LEADER MAURICE KAMTO TOUJOURS RETENU/BÂTONNIER YONDO BLACK PARLE

Il a rappelé qu’avant l’invasion russe à grande échelle, la part de l’Ukraine dans le commerce mondial des céréales était de 10 %. Notre pays était le 4e exportateur mondial de céréales, devant tous les États membres de l’UE, et fournissait au Programme alimentaire mondial des Nations unies environ 40 % du blé destiné aux pays connaissant de graves pénuries alimentaires.

Selon Andriy Yermak, depuis que la nation ukrainienne a connu plusieurs vagues terribles d’Holodomor au siècle dernier, et qu’environ 15 millions d’Ukrainiens sont morts de la famine créée artificiellement par les autorités soviétiques, notre État comprend bien tous ceux qui ont des problèmes de nourriture, et donc ne reste pas à l’écart et même dans les moments difficiles essaie de les aider.

Pour sa part, Joyce Banda a indiqué qu’elle était fière de se joindre à l’initiative “Grain d’Ukraine”.

“Nous devons vraiment soutenir et aider les pays touchés par la guerre russo-ukrainienne”, a-t-elle déclaré, notant qu’avec les pénuries de céréales dues à l’agression russe, de nombreuses familles ont des difficultés à acheter la nourriture nécessaire.

L’ancienne présidente du Malawi a également exprimé son soutien à l’Ukraine et au peuple ukrainien et s’est déclarée prête à participer à des projets qui contribueront à mettre fin à cette guerre.

Oby Ezekwesili a noté les initiatives actives et efficaces de l’Ukraine pour lutter contre la crise alimentaire non seulement sur le continent africain, mais aussi dans le monde entier.

“Nous parlons de millions de personnes qui bénéficieront de ce soutien. Ces personnes vont souffrir si elles n’ont pas de nourriture sur leur table”, a-t-elle déclaré, ajoutant que 62 millions de personnes en Afrique souffrent d’insécurité alimentaire pour une raison ou une autre.

Lire aussi:   Eric Chinje : non au gré à gré actuellement encours au Cameroun

“C’est pourquoi nous et le monde entier considérons vraiment l’Ukraine comme un pays qui, malgré la guerre, fait des choses si importantes pour aider à surmonter la famine”, a-t-il ajouté.

Le Dr Christopher Fomunyoh a déclaré que lui et d’autres experts ont ensemble le désir et l’intention d’aider à surmonter la crise alimentaire et de travailler au profit de l’Afrique.

“Je réaffirme mon engagement à travailler avec vous pour obtenir des résultats. Nos cœurs sont pleins de sympathie pour le peuple ukrainien. Nous tenons à exprimer notre respect au président Zelensky, au gouvernement et au peuple ukrainien qui combat contre la menace d’annexion malgré toutes les difficultés et pour avoir donné l’exemple au reste du monde”, a-t-il déclaré.

Outre la communication avec les experts, les participants à la réunion ont discuté des résultats de l’implication des partenaires donateurs internationaux dans la mise en œuvre de l’initiative, de l’amélioration du mécanisme de réception des fonds des partenaires, de la question de l’expédition des denrées alimentaires, des résultats des visites des délégations ukrainiennes en Afrique et des nouvelles perspectives de travail sur ce continent.

Traduction libre: Modeste Mba Talla

Source: The Odessa Journal

commentaires
Loading...