Hommage de Olivier Ekoka à son père

0 1 039

C’est samedi 28 Août , il est 3 h 30.

Je n’arrive pas à dormir, car je sais que c’est le jour de ton départ de cette terre. Je tourne en rond sur mon lit , et je verse encore et encore des larmes en me demandant pourquoi mes prières pour ton rétablissement n’ont pas été exaucées ! Mais tout ce que l’Éternel fait est bon.

Je relis tous tes messages en essayant de te répondre pour que tu réagisses.Mais je sais que ce n’est qu’un rêve qui ne se réalisera jamais.

Pour me sentir un peu plus proche de toi ,j’ouvre ma penderie et je vois ces cravates que tu m’avais offertes. Parmi elles , je choisi l’une de celles que tu portais quand tu étais dans le cockpit à la présidence.

Celle que tu as sur cette photo, et que je n’avais jamais porté…c’est elle que je porterai ce jour pour te dire ADIEU. Tout un symbole !

Depuis le 8 août 2021, je vis presque 4 deuils.

D’abord celui d’un père, ensuite celui d’un grand frère, d’un patron et enfin d’un président.

Le plus bel héritage que tu m’as légué ,c’est celui de rester toujours un esprit libre !

Mais parfois je me pose la question de savoir, que deviendront tous ces projets que toi et moi avions planifié ! Mais je sais que de là où tu es, si tu le peux ,tu feras quelque chose.

Merci SAMOURAÏ

Merci papa

Merci grand frère

Merci BOSS

Que la terre de nos ancêtres te soit légère.

Olivier

 

Olivier Ekoka

Lire aussi:   ÊTRE OU NE PAS ÊTRE…Quelques réflexions édifiantes sur nos attitudes
commentaires
Loading...