Ndi Eyango: Désormais aux premières loges du Rdpc

0 66

QUAND NDEDI RAPPELLAIT À PAUL BIYA QUE LE CAMEROUN VA MAL

C’était il y a 32 ans. NDEDI Eyango chantait la mythique chanson intitulée : « PATOU ».

32 ans plus tard, rien a changé. Les choses se sont aggravées. Mais NDEDI Eyango est désormais au premier banc de supporters de Paul Biya.

Adama. On peut changer comme ça!


Patou ooohh, je me fais trop de soucis.
Ah patou, patou, nous avons beaucoup de problèmes; Abat le tribalisme, abat la corruption; Et l’injustice sociale y compris le manque de respect.[…]

Tu es la pour travailler pourquoi donc faire des manières? C’est la jalousie, ou c’est le complexe, ou c’est l’inconscience?[…]

Pourtant tant de mépris auprès des usagers? Dans les hôpitaux, dans les ministères, dans les commissariats, dans tous les services publics… règne la corruption, règne le tribalisme, règne le mépris, règne la négligence.

Chez nous tout le monde est patron, qui est le planton?
Chacun se dit grand, qui est donc petit?
Chacun arrive à son heure, et fait ce qu’il veut, menace à son tour, travaille à sa guise, décide comme il veut, mais quel remue-ménage![…]

Innocents en prison, coupables en liberté, iyoo!.
Diplômés au chômage, illettrés au boulot, iyoo!.
Le service public devient votre propriété, iyoo!.
Je n’ai pas de galons, je n’ai pas de pouvoir, iyoo!.
Toute une éternité pour être servi, iyoo!.
Des mois et des mois pour signer un dossier, iyoo!.
Non, non, non, Africa, changez!

Source: BORIS BERTOLT

Lire aussi:   ELIE SMITH LE PORTE PAROLE DE ALL ANGLOPHONE GENERAL CONFERENCE PARLE
commentaires
Loading...