LES RESEAUX DE MOTAZE OU CE QUE JEUNE AFRIQUE NE DIT PAS

0 74

‘’Il est probablement bien parti pour se distinguer cette année. Il a bouclé à la fin de juin la levée de 450 milliards de F CFA (685 millions d’euros) dans le cadre du deuxième Eurobond du pays, et vient de conclure les négociations avec le FMI en vue d’un nouveau programme économique triennal.’’ Jeune Afrique parlant de Louis Paul Motaze.Ce que Jeune Afrique ne dit pas sur l’Eurobond du pays et le retour dans les griffes du FMI, ces deux évènements sont les conséquences d’une politique économique désastreuse mise sur pieds par Louis Paul Motaze et son équipe, son réseau.

Notez que Louis Paul Motaze est ministre de l’économie de la planification et aménagement du territoire en 2007 juste après l’atteinte du point d’achèvement. Entre ces périodes, 2007 et 2021, il a géré 25 milles milliards de FCFA dédié aux investissements .15 milles milliards de fonds propres et 10 milles milliards de dette. Sous Motaze, la dette est partie de 900 milliards en 2007 a pratiquement 11 000 milliards en 2021.

Qu’ont-ils fait de cet argent ?Motaze auteur du DSCE qui a mis les finances publiques à genoux, des éléphants blancs comme le complexe industrialo portuaire de Kribi pour lequel il est président du comité de développement , l’autoroute Kribi-Lola bé, il a endetté pour et supervisé les éléphants blancs comme l’usine des tracteurs d’Ebolowa,18 milliards dans la broussaille, l’Usine de manioc de Sangmélima, plus de 2 milliards abandonnés, il est le président du comité de développement du fer de Mbala ,un projet qui fait couler beaucoup d’encre notamment sur les réseaux mafieux au cœur du projet, PCA de la société Hydromekin ayant pulvérisé plus de 100 milliards pour le barrage hydroélectrique de Menin qui a terme ne produira que 10 Méga, c’est toujours lui l’auteur du fameux programme agropole qui obligeait une fois de plus l’état a rentrer dans le secteur productif. Conséquence de ses agropoles, usine de mangues de N’Gaoundéré finance à coût de milliards, jamais construit, usines d’ananas de Nlohe jamais construit, plus d’un milliards dépensé, usine de poulet de bafang, usine de poulet de bomono , usine de poulet de Yabassi tous morts nés, usine et agropole et usine de riz de Galim jamais produit, usine des pommes de terres de de Mbouda finance et introuvable, …

Des milliards ont été distribué dans la production de poissons et usines de productions de chocolat. Tous des milliards issus des endettements improductifs.Avec Louis Paul Motaze le Cameroun a été celui de tous les records, le kilomètre de route le plus cher d’Afrique, plus de 100 milliards pour l’autoroute Yaoundé Nsimalen jamais livre, 10.8 KM, 7 milliards par kilomètres sur l’autoroute Douala –Yaoundé et 8milliards le kilomètre pour Kribi-Lolabe.Avec Louis Paul Motaze le Cameroun a le kilowatt le plus élevé au monde avec 420 milliards pour 80 MW sur Memve Ele. Malgré tous ces milliards dépensés par le réseau du MinFi, 76 % du Cameroun n’est pas électrifié en 2021, révélation faite par le MINEE face aux députés ; qui l’eût cru, plus de la moitié de la population urbaine au Cameroun n’a pas accès a l’eau de Camwater.Doit-on célébrer le réseau de ce ministre ?

Lire aussi:   Paul Biya libère notre Mimi

Jeune Afrique en citant a oublié les journalistes et lanceurs d’alertes se réclamant de sa galaxie, ‘’Je mets au défi de me montrer un article d’un journal camerounais qui critique le ministre Motaze’’ explique un observateur.Ami personnel du Lamido de N’Gaoundéré, il serait selon certaines indiscrétions l’architecte du mouvement 11 millions de nordistes, beaucoup le soupçonne de vouloir instrumentaliser le fils du président Ahidjo qui prépare le lancement d’un mouvement.Au-delà des Lamido, il est proche des chefs traditionnels de l’Ouest Cameroun, Sa Majesté chef supérieur des Batoufam serait un de ses allies.

SourceFacebook: Albin Njilo

commentaires
Loading...