LE RENARD ÉDENTÉ et le coq

0 174

Un jour, un vieux renard roux édenté (privé de dents), les yeux morts, les oreilles tombantes, éborgné (privé d’un œil), les mâchoires déréglées, et qui était surtout très affamé de son prestige passé, qu’il avait perdu suite à un accouplement fortuit avec une fée malsaine, demeurait inconscient de son handicap. Il voulut attraper un coq fort dodu. Mais, il n’avait plus ni griffes ni dents. Le voyant trottiner avec une risible fougue vers sa direction, l’oiseau domestique s’approcha de lui et, avec une grande componction (grande tristesse).

L’image peut contenir : 1 personne, gros plan
LE-RENARD-ÉDENTÉ-et-le-coq-Fridolin-NKE-1

Lire aussi:   Crise Anglophone : La honte du siècle
commentaires
Loading...