Les forces de défense du Cameroun sautent sur les enseignants

0 204

La police anti-émeute a dispersé un regroupement d’enseignants à Yaoundé ce 30 janvier, en les aspergeant d’eau et de gaz lacrymogène.

La police camerounaise

Les enseignants, plus de 5000 personnes, avaient investi la morgue du CHU en hommage à Njomi Tchakounté, leur collègue tué par son élève au Lycée de Nkolbisson.

Lire aussi:   Tassang Wilfried :" Comment vivre dans un pays où vous êtes considérés comme des étrangers ? "
commentaires
Loading...