Cameroun: le président Kamto victime de la gouvernance tribale du regime de Yaoundé

0 388

Le tribalisme d’Etat au Cameroun est bel et bien visible. Vous n’allez qu’à regarder l’arborescent des postes ministériels jusqu’au Sous-prefet en passant par les Directeurs et les recrutements. ils ont pratiquement 40% de part quand les autres se partagent le reste. Comment le commun des Betis ne soutiendra-t-il pas un pouvoir dans lequel il estime avoir plus de chance que les autres?

Lire aussi:   ENTRE MVONDO ASSAM BONIVAN, NEVEU DE PAUL BIYA ET CALIXTE BEYALA: la sulfureuse écrivaine redécouvre les plaisirs de Ngola
commentaires
Loading...