Messe de minuit au tribunal militaire de Yaoundé: Ainsi va la justice dans le Goulag noir

0 69

Au Cameroun, toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations du parti d’opposition MRC ont finalement été présentées à un juge.

Toutes ont été conduites à Yaoundé et déférées au tribunal militaire. Les 151 personnes qui avaient été conduites au tribunal militaire de Yaoundé mardi soir ont été entendues et tout le monde a été inculpé. Les dernières inculpations ont été prononcées cette nuit, vers deux heures du matin.

On leur reproche surtout deux autres infractions, beaucoup plus lourdes : hostilité à la patrie et insurrection. Ces deux charges ont été imputées à toutes les personnes présentées aux juges et peuvent leur valoir respectivement de la peine de mort ou des peines de prison allant de dix à vingt ans.

LIRE L’ARTICLE COMPLET DE RFI EN CLIQUANT ICI

Lire aussi:   LE SYNDROME D’AHALA
commentaires
Loading...