Shame to the Prof: Explication à la « connerie du 32 Gibat (SSD) = 500 Gigat (HDD).

0 253

J’ai suivi comme certains, à la CRTV il y a quelques heures, avec consternation, les inexactitudes et autres enfumages que deux enseignants d’informatique de nos universités camerounaises ont pondus, comme explication à la « connerie du 32 Gibat (SSD) = 500 Gigat (HDD).
C’etait un point de presse comme seul le parti Etat en est autorisé et pas les autres.

Tous les deux paresseux Prof essayaient de créer le parallèle entre le cloud et l’efficacité du ssyteme de stockage SSD, comme argument de cette égalité que l’un finalement qualifiera d’égalité logique et non plus arithmétique. Une catastrophe!!
L’autre, son collègue tout aussi expert informatique et enseignant dans ledit domaine, nous entrainera dans des vérités partielles sur les performances de la techno SSD pour chuter (permettez-moi de reprendre cette expression légendaire de nos plateaux télés) sur une théorie extraordinaire. Je vais vous l’expliquer plus bas.
Il faut noter au passage qu’aucun n’a même pu saisir la pertinence de l’invitation de leur collègue et Ministre,Fame Ndongo, qui demandait qu’on explique en français facile(CM2) ces choses qui ont défrayé la chronique ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Le très grand sachant de l’informatique a remis l’affaire de SSD et HDD sans jamais nous dire ce qu’il est concrètement. Son verbiage vaseux n’avait d’égale que l’esbroufe à laquelle sont habitués nos concitoyens avec ce régime de Yaoundé depuis 35 ans.
L’autre, son collègue avait repris la parole vous disais-je plus haut sur une théorie pitoyable. Je pèse mes mots. Il dit en mondovisio cei: je donnerai Zero à mon élève ou étudiant qui dirait que la technologie HDD avec 500 giga stocke plus de données que la techno SSD avec 32 giga qu’ils ont recue.
Et fonçant dans une confusion qui montre aisément leur méconnaissance des sujets abordés et paresse totale à se mettre à niveau parce qu’englués au quotidien dans tout sauf sur la veille technologique des disciples enseignées, il finira par une lapalissade en décrétant, que le Cloud est puissant. De quoi se demander où est le rapport entre le Cloud et les deux technologies et leur capacité de stockage en débat? Voilà comment certains de nos experts et enseignants paresseux rabaissent l’image de nos univers de savoirs camerounais.
Que l’on se comprenne bien : Le Cloud – qu’aucun d’eux n’aura d’ailleurs l’amabilité d’expliqué avec le niveau CM2 comme demandé par leur collègue, ministre de l’enseignement supérieur Fame Ndongo – est, de l’explication même de la NIST (National Institute of Standards and Technology ),
un mode d’accessibilité à nos données ou ressources informatique en tout temps et en tout lieu sans les posséder.
Imaginez juste que hier nous avions besoin de Cassette VHS, aujourdhui de DVD ou Blue ray pour voir nos Films. Aujourd’hui, juste une connexion internet et vous avez vos vidéos On demand sur votre petit ecran. Voilà expliqué le Cloud.
SSD que nos experts répétaient comme des perroquets sans dire ce ce que c’est à monsieur tout le monde, signifie Solid State Drive. En français on dira lecteur à état solide. Et HDD que nombreux connaissent est du Hard disk drive. Disque dur de masse.
De ces deux définitions il ne peut être établi aucune égalité logique, telle que s’essayait notre Pr d’informatique, du point de vue de leur capacité de stockage. Si la techno SSD est reconnue pour ses performances en matière d’accessibilité aux données (images, vidéos music etc) stockées, elle a quand même des limites en matière de capacité de stockage dont la techno HDD reste jusqu’ici leader. C’est incontestable messieurs les experts en informatique du Minsup.

Lire aussi:   Sa majesté Marie Biloa Effa «Le régime Biya a lamentablement échoué sur tous les plans. Une trentaine d'années de pillages systématiques »

C’est le coût élevé à l’unité de stockage dans les techno SSD qui fait qu’on retrouve toujours ses disques dur avec des volumétries de stockage inférieures à celles qu’on a sur les technos HDD. Sinon les prix de ces disques durs ne seraient pas abordables.

Mais tel que expliqué par nos experts, on aurait cru que la techno SDD est répandu sur toutes les machines du monde parce que 1giga sur cette techno ferait 150 giga sur la HDD.
Au risque de me répéter je dis à ce monsieur que son égalité logique ne tient pas. Qu’il accepte qu’il s’était trompé et cela peut arriver. Un point c’est tout.
—> Sur le Cloud..
On peut en effet expliquer aux étudiants que la disponibilité de ce mode de stockage est un avantage qui leur offre un espace de stockage extra. Mais quelqu’un a t-il entendu ces experts nous dire quelle capacité de stockage de Cloud a été allouée par étudiant? Mais oui Monsieur les experts, si vos étudiants ont 28 gigas d’espace disk sur leur SSD et que vous leur allouez 10 gigas dans le cloud, ils n’auront jamais les 100 Gigas que fournissent la techno HDD sur une autre machine.. Mais c’est donc quoi ce parallèle entre SSD et le Cloud vs HDD que balancent nos pseudos experts en la matière?

Ce qu’il aurait surtout fallu expliquer à ces étudiants, c’est avec quelle connexion internet ces derniers iront récupérer ou stocker leur données dans leurs espaces Cloud dédies. Voilà l’autre « sorcellerie » de nos deux experts qu’ils taisent sciemment depuis le début de cette affaire.

Lire aussi:   Le soldat de république Patrice Nouma tire sur le fondateur de Vision kaka

Il parle de Cloud mais ne disent presque pas clairement qu’il faut se connecter à l’internet pour y stocker ses données. Que le stockage n’y est pas illimité.
Les étudiants ont-ils donc aussi internet gratuit pour jouir de ce cloud avec lequel on nous tambourine les oreilles?

Shame on you Prof..
NHL, un Bambè boy curieux..

Ngassa H. Lewe

commentaires
Loading...