Arrestation de l’écrivain Patrice Nganang, la société civile prépare la riposte

0 183

L’écrivain et activiste Patrice Nganang Rechercher Nganang savait qu’il pouvait compter sur le soutien de la Communauté internationale et de la société civile camerounaise en cas d’arrestation.

Le Réseau des droits de l’homme en Afrique centrale (Redhac), organise la défense de l’écrivain et activiste qui, sur les réseaux sociaux, a menacé de mort le président camerounais.

Le Redhac Rechercher Redhac annonce une conférence de presse ce jour à Douala au sujet de l’arrestation de l »auteur de « Temps de chien », prix Marguerite-Yourcenar.

La société civile camerounaise estime que la détention de Patrice Nganang Rechercher Nganang est arbitraire.

Menace de mort

Voici ce qu’écrivait Patrice Nganang Rechercher Nganang sur sa page Facebook.

 » Mais faites-moi confiance, et je ne blague pas – je l’ai devant moi, lui Biya, et ai un fusil, je vais lui donner une balle exactement dans le front. Je le dis depuis Yaoundé où je suis. Lui aussi. l’ai dit à Paris devant Abdou Diouf et à New York devant la Maison Blanche. Ceci est donc une répétition. Un Bangangte (localité d’origine de Patrice Nganang Rechercher Nganang Ndlr), est trop noble pour fuir à cause de ce qu’il va faire si on le laisse. Qu’il vienne m’arrêter s’il a encore des couilles.  »

© koaci.com – Vendredi 8 Décembre 2017 –

Lire aussi:   ENTRETIEN AVEC ROSE NDENGUE: POLITISTE & HISTORIENNE
commentaires
Loading...