Fame Ndongo et la promotion de ses saletés: Jean Gatsi le Doyen des “ndame ndame”

0 137

”Nous sommes très nombreux à avoir été choqué par la nomination d’un énergumène comme Jean Gatsi au poste prestigieux de Doyen d’Université ; nous n’acceptons pas que l’avenir de nos enfants soit confié à de tels tristes sires.” Voilà en substance ce que déclarait un journaliste camerounais sur sa page facebook.  Nous avons retrouvé sur facebook quelques “saletés” d’un certain Jean Gatsi, ordurier à souhait, et spécialisé dans ce que l’on appelle dans son village de naissance les “ndame ndame”. Il a été nommé au poste prestigieux de Doyen d’Université.

Voici ci-dessous quelques morceaux chosis  prit sur sa page Facebook. Il faut lire et se demander s’il vraiment un enseignant de rang universitaire. Si cela est vrai alors…nos jeunes frères sont “foutus”.  Le personage grotesque de Jean Gatsi  est comparable au titre de l’ouvrage du prof Natali Kossoumna Libaa intitule “LES SALAUDS” …

JE SOUHAITE UNE TRÈS MAUVAISE ANNEE 2021 A KAMTO MAURICE ….

Je souhaite une très mauvaise année 2021 à Kamto Maurice, à tous ses partisans du MRC, et à tous ses malfrats de la BAS.

Que toute cette racaille, qui ne vit que par la haine, la violence, le tribalisme, le refus des élections et le non-respect des institutions légitimes, soit affecté par de graves difficultés, et que les plus extrémistes, dont Kamto lui-même, retournent en prison pour au moins cinq années.

Pr. Jean Gatsi.

KAMTO MAURICE MERITE LA PEINE DE MORT PAR FUSILLADE PUBLIQUE

C’est grâce à la vigilance et le patriotisme de nos forces de défense et de sécurité que le Cameroun a évité le pire depuis le mois de septembre dernier. Le projet insurrectionnel et macabre des barbares de Kamto Maurice et son MRC de plonger le Cameroun dans le Chaos a été stoppé net par une fermeté légendaire des patriotes, voués à la paix et au soutien du vivre ensemble.

Lire aussi:   Vincent-Sosthène FOUDA: Opération épervier : Le pays est pris en otage par des égoïstes narcissiques

Le principal auteur du projet insurrectionnel, Kamto Maurice, tente aujourd’hui de faire croire qu’il est républicain. Oh Non. Celui qui veut à tous les prix être President de la République du Cameroun a, depuis son entrée en politique, créé un climat quotidien de violence et d’insultes dans la classe politique. Ses partisans, des barbares, écument les réseaux sociaux en longueur de journée pour dévorer, à coups d’insultes, ceux qui osent penser ou dire le contraire des idéaux de leur gourous. La meute, la racaille, c’est cela.

Aujourd’hui que le projet insurrectionnel a échoué, il devient urgent de rappeler à tous le dispositif légal en la matière.

Pour avoir appelé à l’insurrection, pour avoir mis les Camerounais dans la rue, au mépris de la loi et des rappels faits par l’administration compétente à travers des interdictions de manifester, Kamto Maurice mérite la peine de mort. Cette sanction lui sera dite par le Tribunal Militaire. Nous devons y veiller.

Pr. Jean Gatsi.

*KAMTO MAURICE ET LES FEMMES NUES …*  ( 3 décembre 2020)

_Par le Professeur Jean Gatsi_

Nous avons tous été surpris de constater l’actualité politique imposée par le MRC, à travers une dérive outrancière : la théâtralisation de la nudité la mère de l’humanité a permis au célèbre traître-ingrat de faire parler de lui, au jour du lancement de la campagne pour les élections régionales. Des femmes nues, des mamans nues, des épouses nues, etc.

L’on se pose évidemment la question de savoir comment une femme peut autant détester son corps, humilier ses enfants, son mari, sa famille, en offrant un spectacle gratuit et populaire de nudité au profit d’un homme politique. Spectacle au demeurant désolant, macabre pour certains, car la femme est la mère de l’humanité à qui un respect incommensurable doit être donné.

Lire aussi:   Le régime Biya: c'est le début de la fin

A la vérité, s’étant lui lui-même tiré une balle au pied, s’étant lui-même mis dos au mur, kamto Maurice ne sait plus quoi faire. L’on se souvient qu’il s’est outrancièrement retiré du processus électoral des législatives et municipales, avec un calendrier noir d’une insurrection populaire. C’était sans oublier que le peuple Camerounais avait, déjà et volontairement, confié sa destinée à un visionnaire, l’infatigable bâtisseur, le Président Paul BIYA. Et que ce même peuple ne pouvait plus écouter les discours irresponsables de quelques aventuriers dune espèce rare. Alors, l’échec du programme insurrectionnel a sonné le glas de la décadence sombrante d’un homme sans respiration politique.

Le recours à quelques femmes nues, le plus souvent des ex-copines, restait la solution idoine imaginée pour tenter de sortir des profondeurs.

L’opération honteuse fut un échec. Les femmes nues sont obligées, à présent, de rendre des comptes à leurs familles respectives, en priorités aux maris et enfants.

Kamto Maurice, né avant la honte, aura ainsi réussi, après avoir instauré les insultes et la violence comme mode d’expression politique, détruit le socle de la société : la famille.

commentaires
Loading...