Qui missus/Kyrie (Pr. Gervais Mendo Ze & La Voix du Cénacle)

0 363

Comme annoncé, nous procédons à la re-publication des chants de la chorale Voix du Cénacle, cette fois avec l’autorisation de la Chorale et du Professeur lui-même. Aussi, nous vous demanderons de bien vouloir signaler toutes les vidéos de la VDC qui ne sont pas publiés sur notre chaîne (excepté la chaîne de Charlotte Ngo-Manyo).

Notre chaîne – Le Saker D’Ahala – se pose comme chaîne par laquelle seront désormais publiés les chants et les projets de la Chorale. Nous avons le plaisir de vous servir, aujourd’hui, ce beau Kyrie extrait de l’album ‘Messe du Cénacle’ : un Kyrie (Qui missus) composé en Ré majeur… harmonisé par Abraham Elanga. La musique est évidemment du Pr. Gervais Mendo Ze, comme cela est le cas pour tous ses chants de la chorale. Nous espérons que vous apprécierez ce chant, qui a déjà été publié. Nous y avons joint la partition, défilant au fil de la vidéo. Nous avons également joint la version instrumentale du chant.

R* : « E », a Nti kutə̌ ngòl, bə-nyɔ̂ bòn badəgələ wa mò a Nti, kutə̌ ngol « é », engongòl : (a Nti, engongòl). ______

Cher Tous, Nous vous livrons, aujourd’hui, un beau Kyrie. Les paroles seront ajoutées immédiatement en commentaire… Nous espérons que le chant vous plaira. Ce chant a déjà été publié sur YouTube, mais les paroles qui l’accompagnent sont trop fantaisistes, si bien que nous avons décidé de le publier en y joignant les paroles qui conviennent. La structure du Chant est simple. D’abord le refrain qu’on refrain dans tout le chant. Ensuite, trois exhortations : La première parle de Dieu-le-Père, Créateur ; la seconde parle de Dieu-le-Fils, Sauveur des hommes, de l’Humanité ; et enfin, la troisième parle de Dieu-l’Esprit, l’Esprit Saint, Lumière des coeurs. Enfin, la dernière phrase unit les Personnes divines : Le Père, le Fils et l’Esprit, et les invoque dans cette supplication, celle d’avoir pitié des hommes. Bref, il s’agit d’un Kyrie eleison. Nous vous souhaitons une bonne écoute ! Vos retours et vos encouragements sont toujours les bienvenus !

Lire aussi:   RÉFLEXION SUR LA PAIX, LA DÉFENSE ET LA SÉCURITÉ DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

1) A Zamba Esya, nkom sî « é », o-nə afidi dàn, a Nti bisǝ ; wa-balǝ sî « é », kutə̌ ngòl : a Nti, engongòl. R* 2) A Zamba Mòn, Nkote bǝsə̌m, ongazu kote ayoƞ, asu bǝsə̌m bə̌sǝ, kutə̌ ngòl : a Nti, engongol. R* :« E », a Kristus kutə̌ ngòl, bə-nyɔ̂ bòn badəgələ wa mò, a Kristus, kutə̌ ngol « é », engongòl. 3) Nsisim Ediῆ, mfiἑ minnə̌m, fubugǝ bia a Nti, kutə̌ ngòl, engongòl : a Nti, engongòl. R* ________ « É » a Zamba Esia, « é » a Zamba Mòn, a Mfufub Nsisim : a Nti kutə̌ ngòl « é », engongòl.

commentaires
Loading...