Qui Mbembe a-t-il trahi?

0 260

Depuis l’annonce de la nomination de l’historien camerounais Achille Mbembe comme facilitateur du dialogue que le président français Emmanuel Macron organise à Montpellier (France) en juillet 2021, les critiques fusent de partout en Afrique.

Elles sont dirigées contre l’intellectuel africain qui compte encore parmi les critiques les plus fermes des relations France-Afrique. D’après Macron, la rencontre de juillet sera un échange avec les sociétés civiles africaines pour définir les nouveaux fondamentaux de la relation entre la France et l’Afrique. Cet échange consistera en un dialogue entre Achille Mbembe et le président français, dans le cadre d’un forum en marge du sommet des chefs d’État de France et d’Afrique.

Mais au préalable, son interlocuteur de juillet devra accompagner une série de rencontres préalables avec les sociétés civiles d’Afrique qui dérouleront leurs propositions sur le contenu de ce dialogueSi je comprends bien cette mission, Achille Mbembe (et son équipe qu’il a constituée) devra être le porte-parole des Africains tout comme il sera, d’avril à juillet, la personne qui transmet les attentes de Macron aux Africains.

Mbembe pense que la proposition de Macron est ouverte, que c’est une excellente opportunité pour dire à la France ce que nous pensons et attendons de nos relations. Il croit que le projet est raisonnable, nécessaire et constitue une mission de bon sens.

En fin, il est convaincu que l’Afrique y a son intérêt.Ses détracteurs lui opposent l’argument selon lequel l’initiative de Macron vise à ‘’relancer la France sur le marché commercial africain’’. D’autres estiment que nous n’avons rien à négocier avec un pays colonisateur qui nous a pillés et qui a tué nos leaders.

Parce qu’il a accepté la mission, on accuse le Pr Achille Mbembe d’avoir trahi. Mais qui a-t-il donc trahi?- Cette Afrique vindicative a-t-elle entrepris un combat que Mbembe vient contrecarrer en acceptant sa mission?- Cette Afrique en colère contre Mbembe a-t-elle invité la France à un tribunal et Mbembe s’est constitué procureur de l’ancien colonisateur?Quels Africains a-t-il trahi?- Ceux qui ne peuvent passer une journée sans boire les bières françaises devant les matchs de foot du championnat français, divisés en camps de ‘’Parisiens’’ ou ‘’Marseillais’’ en plein Yaoundé, Abidjan, Cotonou ou Libreville?Quelle Afrique a-t-il trahi?

Lire aussi:   Un torchon "politique" nommé Djeukam Tchameni,

L’Afrique des prébendiers, petits privilégiés et aspirants privilégiés qui soutiennent avec acharnement des dictatures fainéantes, improductives et facilitateurs des crimes de la France sur le continent?Je remarque d’ailleurs que les leaders des associations qui se battent contre la France notamment pour la restitution des œuvres d’art ou pour la laïcité en France ne sont pas nombreux parmi les crieurs nerveux contre ce spécialiste des questions postcoloniales.

En fin, j’ai envie de dire ceci : si la France ‘’veut se relancer’’ sur notre marché, n’est-ce pas la même France qui nous prévient, ‘’préparez-vous, j’arrive’’? Si on parle de marché, ne sommes-nous pas tous des ‘’commerçants’’ sur le fameux marché du donner et du recevoir? Qui nous empêche de bien achalander notre comptoir?Ne sommes-nous pas assez talentueux aujourd’hui – et assez outillés – pour bien promouvoir et vendre notre part de brocante?

Au Cameroun, ce sont ceux qui pourfendent cette France qui n’ont pas été capables de défendre Mongo Béti, héraut du discours africain anticolonialiste avant Mbembe, lorsqu’il était persécuté tant en France que dans son pays où il est revenu au courant des années 90?Moi, je ne fais pas confiance à la France.

Mais je sais qu’il est important de la rencontrer et de lui dire comme préalable au dialogue, de reconnaître ses crimes en Afrique : colonisation brutale, assassinat de nos leaders, pillage de nos ressources, truanderie monétaire, soutien aux dictatures. C’est les yeux dans les yeux que nous devons le dire à la France.Voilà pourquoi je soutiens Achille Mbembe !Parce qu’il faut mériter sa paix !

Lire aussi:   Who kidnapped President Ayuk Tabe and his cabinet members: When free Dr. Ojong Okongho and Barrister Nalowa Bih will give more details

Venant Mboua

commentaires
Loading...