AFFAIRE STÉPHANIE DJOMO – LE VISAGE LE PLUS HIDEUX DU RÉGIME DE YAOUNDÉ : COMMENT LE REGIME BIYA VEUT CONTROLER LE «NARRATIVE» DE LA GUERRE AU NOSO

0 55

Mon Dieu, quelle monstruosité ! Voici ce qu’on a fait dire à cette pauvre dame meurtrie par la perte de ses 2 enfants dans la sale guerre du NOSO et gravement malade pour la libérer :《J’ai rejoint un groupe qui pleure les enfants du NOSO. Nous avons commencé les actions sur le terrain. On n’a pleuré dans plusieurs Carrefours. Je suis allé sur le plateau d’équinoxe et j’ai partagé cette histoire qui n’est pas vraie. J’ai très mal, je regrette. J’ai menti… J’appartiens à un mouvement où on pleure les morts dans les carrefours et c’est comme ça que je me suis retrouvé à équinoxe》Propos suivis sur la Crtv .

Avec cette affaire Djomo, une guerre ouverte est déclenchée entre la Crtv et Équinoxe.

Dans le texte laconique ci-dessous, notre compatriote Venant Mboua, journaliste et militant des droits de l’Homme revient sur la prétendue « rétraction » de dame Stéphanie Djomo faite à la Crtv… Pour cela, il rappelle d’autres affaires « d’aveux » obtenus par le passé dans des conditions rocambolesques… Lisons plutôt] :《RAPPEL D’AVEUX…Il y a quelques mois, le chanteur Longuè Longuè avait avoué et demandé pardon pour avoir été manipulé par des politiciens véreux contre les si honnêtes dirigeants du pays. On ne lui remit pas son passeport confisqué mais on lui en délivra un autre…Il y a quelques décennies, les officiers de gendarmerie Salatou Adamou et Ousman Daouda ont avoué avoir été envoyés par Ahidjo pour assassiner son successeur. Leur condamnation à mort fut commuée en détention à vie.Longuè Longuè a pleuré et supplié : « je veux voir mes enfants grandir « . Il révèlera aux médias qu’il avait été battu à « pisser le sang ».Le capitaine Salatou, une fois libéré (une dizaine d’années plus tard), se retracta. Dans un projet de livre que j’avais entamé avec lui avant son décès, il révélait que la veille du procès au cours duquel ils ont confirmé les fameux aveux, le chef de la police politique de l’époque, Jean Fochivé, de sinistre mémoire, s’était donné la joie de passer la nuit dans leur cellule. Souhaitons-nous la paix vivants !》

Lire aussi:   LE PRÉSIDENT ELU MAURICE KAMTO: DEMANDE DES MESURES CONTRE L'EFFONDREMENT DE LA FILIERE TOMATE AU CAMEROUN
L’image peut contenir : 1 personne, texte

Stéphanie Djomo est Libre !….La vérité triomphe toujours sur le mensonge.Cette dame à bel et bien perdue ses enfants en zone anglophone suite à la crise qui sevit dans cette zone.Pour rappel elle était detenue pour defaut de carte d’identité et divulgation de fausse nouvelle……au final Elle a sa carte d’identité et elle n’a divulguée aucune fausse information car aprés les enquêtes où cette dame a habitée en zone anglophone elle a bel et bien perdue ses enfants … et ses bien en zone anglophone suite a la crise qui sevit dans cette zone.Vive la tyrannie de Biya ….ceux et celle qui soutiennent les arrestations arbitraires , les exactions et les menaces du regime de Biya doivent savoir que le regime de Biya pour se maintenir au pouvoir ne va épargner personnes y compris ceux et celle qui pensent être  »les proches et amis » du couple presidentiel .

Ce que je redoutais est finalement arrivé.
Mme Djomo part à la Crtv nier ce qu’elle avait dit à Équinoxe.
La tyrannie a de longues jambes

Equinoxe répond à la CRTV et promet de donner « des faits qui apporteront la lumière » sur l’affaire Stéphanie Djomo

La chaîne de Severin Tchounkeu a réagi après le dossier de 10 mins consacré par la radio nationale ce 19 novembre sur l’affaire Stéphanie Djomo/Paroles de femmes. Equinoxe se dit indignée par les faits présentés par la CRTV.

Médiatude vous propose le communiqué de la Direction Générale d’Equinoxe


« Equinoxe Télévision a suivi avec stupéfaction et indignation un montage diffusé ce jeudi 19 novembre sur les antennes d’une radio de la place. Equinoxe télévision réitère son communiqué du 10 novembre 2020 par lequel elle s’inscrivait en faux contre les allégations de même acabit concernant le passage de Dame Stephanie Djomo sur ses antennes, le mardi 3 novembre 2020.

Lire aussi:   Jean Foumane Akame, membre du Conseil constitutionnel vient de rejoindre l'enfer dans un hôpital de Genève des suites d’une attaque cardiaque

Equinoxe télévision s’indigne qu’un média, de surcroît de service public, ait ainsi bafoué les canons les plus élémentaires du métier de journaliste. Fidèle à sa démarche professionnelle, Equinoxe télévision présentera sans délai, des faits qui apporteront la lumière sur cette affaire.

Equinoxe télévision se réserve, en temps opportun, d’utiliser toutes les voies de droit qui s’offrent à elle pour rétablir son honneur et sa réputation. »

ÉQUINOXE TÉLÉVISION a suivi avec stupéfaction et indignation un montage diffusé ce jeudi 19 Novembre 2020 sur les antennes d’une radio de la place. EQUINOXE TÉLÉVISION réitère son communiqué du 10 Novembre 2020 par lequel elle s’inscrivait en faux contre les allégations de même acabit concernant le passage de Dame Stéphanie DJOMO sur ses antennes, le mardi 03 Novembre 2020.

EQUINOXE TÉLÉVISION s’indigne qu’un média, de surcroît de service public, ait ainsi bafoué les canons les plus élémentaires du métier de journaliste. Fidèle à sa démarche professionnelle, EQUINOXE TÉLÉVISION présentera, sans délai, des faits qui apporteront la lumière sur cette affaire.

ÉQUINOXE TÉLÉVISION se réserve, en temps opportun, d’utiliser toutes les voies de droit qui s’offrent à elle pour rétablir son honneur et sa réputation.

Fait à Douala, le 19 Novembre 2020

La Direction Générale

SOURCE : FACEBOOK

commentaires
Loading...