Qui tue les enfants dans le NOSO ? La version du regime Biya

0 183

Le ministre de la communication du Cameroun a fait une sortie dans la laquelle, il disculpe les forces de défense du Cameroun suite au moins aux 22 personnes qui ont été tuées lors d’une attaque contre un village du nord-ouest du Cameroun, selon les Nations unies.

Plus de la moitié des personnes tuées à Ntumbo étaient des enfants, et les médias locaux rapportent que plusieurs victimes ont été brûlées vives.

Lire aussi:   Le 1er Festival interculturel Bamileké à Montréal: une grande réussite
commentaires
Loading...