Jean-Pierre Bekolo : « Au RDPC, l’intelligence rime avec soumission » ou le match des intelligences

0 45

Pour Jean-Pierre Bekolo, le match des élections locales se dispute entre une équipe qui a déclaré forfait et une autre qui joue le match seul.

LE MATCH DES INTELLIGENCES

Une élection ressemble beaucoup à un match au cours duquel les équipes qui s’affrontent sont censées aligner leurs meilleurs éléments dans le but de gagner. Avez-vous l’impression qu’il a deux équipes qui s’affrontent vraiment? Moi j’ai l’impression que le match a lieu entre une équipe qui a déclaré forfait et une équipe qui joue le match… seule? Il y a lieu de s’interroger car on n’entend pas beaucoup ses adversaires. Néanmoins revenons au principe qui voudrait que chacun aligne ses meilleurs éléments dans le but de gagner. Le sentiment que les meilleurs sont systématiquement éliminés au profit des… disons-le, “des médiocres” est assez présent dans les rangs de l’équipe du parti au pouvoir. Chez eux, intelligence rime avec soumission. Alors qu’en face, le parti qui a déclaré forfait devient le réceptacle des intelligences de ce pays qui ne donne pas de place au génie humain. Dans quel service amène-t-on son enfant quand il est surdoué au Cameroun? Très souvent à l’étranger! On vous dit partout qu’il ne devrait surtout pas rester dans ce pays! Quelle tristesse! Un pays qui pense que ses génies ne doivent pas rester surplace de peur d’être neutralisés! Si vous cherchez les surdoués camerounais, allez dans la rue, allez avenue Kennedy, c’est là-bas que sont nos génies. Pourtant Dieu ne donne pas aux occidentaux plus de personnes intelligentes ou talentueuses qu’à nous. La question est qu’est-ce que nous faisons des nôtres? Où vont nos intelligences? Si jusqu’ici le parti au pouvoir est structuré tel que que les intelligences servent la médiocrité, je me demande quel match ils espèrent encore gagner avec les médiocres sur le terrain maintenant que cette équipe bien que ayant déclaré forfait a décidé d’être le lieu d’accueil des intelligences jusqu’ici SDF “Sans Domicile Fixe” dans leur pays?

Source: Jean Pierre Bekolo, Cinéaste

Lire aussi:   La rencontre entre la sémiologie et un un homme créée par Paul Biya

commentaires
Loading...