Albert Nzongang à Bahouang: celui qui nous a arrêté est comme Judas trahissant Jesus

0 96

Après 9 mois de Prison politique par la volonté du dictateur Camerounais Paul BIYA, BAHOUAN n’a pas tourné le dos au Président Albert DZONGANG. Le fils du terroir a été accueilli par plus de 6 mille personnes surexcitées, arbres de la paix en main.

Lire aussi:   Autant le dire: Le Cameroun est à la dérive, et ceci depuis plus 36 ans. Il est temps de changer de capitaine
commentaires
Loading...