Le directoire du MRC dénonce l’interpellation et à l’arrestation du Président Maurice KAMTO

0 104

Le Directoire National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) réuni en session extraordinaire ce jour, informe l’opinion publique nationale et internationale que ce lundi 28 janvier 2019 à Douala, un groupe d’hommes en tenues fortement armés a procédé à l’interpellation et à l’arrestation du Président Maurice KAMTO pour ensuite le conduire vers une destination inconnue en compagnie de Christian PENDA EKOKA, Albert DZONGANG, et plusieurs autres militants.

Dans la foulée, Célestin Djamen a également été arrêté sur son lit d’hôpital.
En outre, le professeur Alain FOGUÉ TEDOM a été arrêté et placé en garde à vue à la police judiciaire de Yaoundé pour les motifs ‘’d’insurrection et de destruction des biens’’.

Deux jours plus tôt, étaient arrêtés Paul Eric KINGUE, Gaston Serval ABE (Valsero) et nombre d’autres militants.
Le MRC condamne fermement ces interpellations politiques injustifiées et au demeurant annoncées, dont le but inavoué est de décapiter le MRC et sa coalition gagnante autour de Maurice KAMTO.

Le MRC rappelle son attachement au respect des lois et règlements de la République sur lesquelles se sont toujours fondées ses actions.
Aux militants, sympathisants, membres et alliés de la coalition gagnante, le MRC demande de rester calmes et attentifs aux instructions du Directoire National.

COMMUNIQUÉ
Pour le Directoire National,
Me Emmanuel SIMH, 3ème vice-président du MRC.

Lire aussi:   Crise Anglophone : La honte du siècle
commentaires
Loading...