NE ME MÊLEZ PLUS DANS VOS HISTOIRES!

1 231

Depuis le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, une guerre froide entre deux pontes du régime avec en toile de fond le positionnement pour le prochain gouvernement divise la presse qu’on utilise pour régler des comptes.

Ces deux pontes du Régime sont le Secrétaire Général de la Présidence de la République (SGPR) et le Ministre des finances Louis Paul MOTAZE. Souvenez-vous le 6 décembre dernier j’ai fait un post avec pour titre: « CAN 2019 : NE COMPTEZ PAS SUR MOI POUR LYCNHER LOUIS PAUL MOTAZE ». Ce post faisait suite à des personnes qui m’ont contacté pour faire une campagne de dénigrement de l’actuel Ministre des finances. Ne cadrant pas avec mon leitmotiv, j’ai refusé cette offre et je l’ai ébruité tout en annonçant que des journaux ont été payés pour ce sale boulots.

Les jours suivants m’ont donné raison. Martinez ZOGO, Gerorges Alain BOYOMO, BOUBA GOMENA etc ne me démentitont pas qu’ils ont également été contactés pour la même cause et ont refusé.

Selon des informations qui m’ont été rapportés, 4 Journalistes proches du SGPR se seraient rendus à la présidence de la République le 18 décembre dernier aux environs de 9h et auraient affirmé que j’ai été payés par Louis Paul MOTAZE pour salir Ferdinand NGOH NGOH. Parmi ces journalistes ont aurait aperçu Marie Robert Eloundou Andegue, Directeur de Publication du journal ESSINGAN, très proche de BEN MODO, PDG de la société PrimePROTOMAC qui a gagné les marchés de plusieurs infrastructures sportives et hôtelières dans les villes de Maroua, Bertoua, Bamenda, Ebolowa, N’Gaoundéré pour un coût de 215 milliards de FCFA. BEN MODO qui envahit les médias ces derniers temps – allez savoir pourquoi- est lui aussi présenté comme un proche de Ferdinand NGOH NGOH dont les rumeurs disent qu’il serait le vrai propriétaire de PrimePROTOMAC. Je souhaite que ça ne soit pas vrai que BEN MODO aurait donné beaucoup de marché à son ami Marie Robert ELOUNDOU.

Lire aussi:   BIYA PAUL: LA MILICE ARMEE ET LA MILICE DES JOURNALEUX AU SERVICE DU CRIME Part 1

Je sais très bien que plusieurs hommes de presse déchargent beaucoup d’argent chez des personnalités en leur faisant croire que c’est pour m’acheter. Eh bien! Sachez que je ne suis pas marchandable. Je suis un homme libre d’esprit et personne ne me contrôle. Donc l’argent que vous leur versez là ils se la coulent douce avec. Je sais qu’un autre se faisant passer pour moi serait allé prendre 1,5 millions dans un ministère.

Je m’en fou des batailles de positionnement entre Louis Paul MOTAZE et Ferdinand NGOH NGOH. Je n’écris pas pour nuire ni pour plaire à quelqu’un. Je milite pour le changement et la restitution de la vérité et la justice. Je ne cherche pas de récompense quelconque
Je veux juste un environnement où il y a la concurrence avec une égalité de chance pour tous. Chaque fois que j’aurai les éléments fondés sur quelqu’un je vais écrire.

JE VOUS PARLE UN PEU DE MOI POUR QUE VOUS VOUS FAITES UNE IDÉE DE MOI

Je suis un vrai noble Bangangté. Je dis bien vrai, porpo’o! Et chez nous les nobles, la noblesse, l’orgueil, la crédibilité et la loyauté n’ont pas de prix. Bangangté en langue medumba se prononce « Pah ha nteu » qui signifie littéralement ‘’ les refusant l’assujettissement ‘’, ce qui signifie en d’autres termes «Ceux qui refusent la domination des autres».

C’est les colons Allemand qui avait mal prononcé pour que ça donne « Bangangté ». Celui qui se fait acheter ne Ha pas le Nteu (Ha= refuser et Nteu= soumission). Vous comprenez donc que je ne suis pas ce que vous pensez où laisser penser. On connaît tous ceux qui font du journaliste du Hiltonnien ou Ndogbidique et le moment venu je donnerai vos noms et où vous émargez.

Lire aussi:   Amour à distance: il divorce le jour du mariage après avoir vu le visage de sa femme pour la première fois

ÕU NKĒULÃM NKĒU NFÃT MBEU MĘU NTÕU TCHŌU ( SI TU ME PORTES SANS COUSSIN JE VAIS TE PERCER LA TÊTE)

Source: Paul CHOUTA (PC) le TGV de l’info

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2088508161209784&id=1452181618175778

commentaires
Loading...