CAN TOTAL 2019 : LES 38 MILLIARDS DE ISSA TCHIROMA & Co

0 115

Issa Tchiroma, ministre de la Communication passe à l’offensive.
Tchiroma envoie une lettre à la Task Force pour solliciter 04 OBVAN et 02 Flycases pour la CAN TOTAL 2019, à utiliser par la CRTV, diffuseur des images de cet événements dès les centres de production jusqu’aux centres de diffusion.

 

CAN TOTAL 2019 : LES 38 MILLIARDS DE ISSA TCHIROMA, FERDINAND NGOH NGOH, AYEM MONGER ET SERAPHIN MAGLOIRE FOUDA par Boris Bertolt

 

C’est un autre scandale de la CAN 2019. Celui de l’acquisition du matériel de la CRTV pour la CAN 2019. 38 milliards de Fcfa tel est le montant qui allait être charcute par la bande à Issa Tchiroma et selon toutes vraisemblances, des responsables de la présidence de la République et de la CRTV. Tout commence lorsque la présidence de la République demande au directeur général de la CRTV, de faire des propositions pour une meilleure couverture de l’événement. Dans sa première réponse Charles NDONGO indique:

“ Au vu des dépenses déjà consenties pour l’acquisition de quatre (04) OBVANS et qui couvrent seulement l’un des multiples pans de la réhabilitation, la CRTV a mené une réflexion, sur les deux options susceptibles de combler ce déficit, à savoir l’achat ou la location des équipements supplémentaires. La démarche avait à cœur de garantir l’utilisation rationnelle des moyens financiers de l’entreprise et la production d’un signal conforme aux exigences de la CAN. Tout examen fait, la location de deux OBVANS répond mieux aux attentes et à l’exigence de la qualité de la dépense. Les arguments qui soutiennent cette conclusion sont présentés ci-dessous”.

La correspondance adressée à Ferdinand NGOH NGOH précise: “
Selon les devis fournis par des prestataires aguerris, la location d’un OBVAN de vingt-quatre (20) caméras pour une durée de deux mois et équipe complète pour la production du signal coûterait 1.500.000.000 (un milliard cinq cent mille) FCFA . En revanche, l’achat du même dispositif, l’équipe de production non comprise, vaudrait entre 3.500.000.000 et 3.700.000.000 F CFA. L’équipe de production du signal, selon les mêmes estimations, s’élève à 328.000.000 FCFA. Le gap de 2.328.000.000 F CFA est considérable pour la CRTV.

Lire aussi:   Zimbabwe: le lion de Hararé et héro national-Robert Mugabe démissionne- President Mugabe resigns

Le DG de la CRTV ajoute: “ Il est donc clair qu’après la CAN, rares seront les événements qui vont exiger, de la part de la CRTV, un tel déploiement. D’où l’option de la location, qui épargne des dépenses onéreuses d’achat et de maintenance des équipements visés”.

Mais, contre ce premier avis du directeur général de la CRTV, Issa Tchiroma, ministre de la Communication passe à l’offensive.
Tchiroma envoie une lettre à la Task Force pour solliciter 04 OBVAN et 02 Flycases pour la CAN TOTAL 2019, à utiliser par la CRTV, diffuseur des images de cet événements dès les centres de production jusqu’aux centres de diffusion.

Il faut rappeler qu’un OBVAN, c’est un camion qui reçoit les images d’un événement pour les renvoyer sur Satellite à l’effet d’être diffusées sur le petit écran avec l’aide d’un Flycase (encore appelé Fly), sortes de boxes (mallettes de matériels de diffusion comme la camera, les cadres, les appareils informatiques, etc.)

officiellement ils veulent commander 04 OBVAN parce que lors de la CAN féminine 2016, le Cameroun a déjà acquis 02 OBVAN pour la CRTV. Dans la perspective de la CAN TOTAL – Cameroun 2019, le cahier de charges prévoit un dispositif différent de celui de la CAN féminine 2016 en deux points principaux :

– L’augmentation à six (06) du nombre de sites de production du signal.

– L’accroissement de la capacité des OBVANS équipés de vingt (20) caméras.

En conséquence, la CRTV devrait disposer de six (06) OBVANS d’une capacité de vingt caméras chacun.
En l’état, l’Office dispose déjà de deux OBVANS et deux autres sont en cours d’acquisition dans le cadre du projet de réhabilitation technique. Le besoin additionnel est donc de deux (02) OBVANS.

Or, paradoxe, les responsables de la CRTV s’y opposent dans un premier temps et demandent une location car l’Etat va perdre unitilement près de 3 milliards fcfa. Avec l’accord de ses amis: NGOH NGOH , Ayem Mauger et Magloire Fouda, Issa Tchiroma fonce.

Lire aussi:   Longue Longue n'est pas fou

Le MINCOM écrit donc une lettre confidentielle au MINFI avec copie au Cabinet Civil en disant que le SGPR a déjà donné son accord, par l’entremise de la Task Force pour l’achat du matériel et non une location telle que recommandée par la CRTV.

Dans ce document confidentiel, Le coût global de 04 OBVAN et 02 Flycases qui est avancé est de 13 milliards Fcfa alors que dans la même lettre, ils disent qu’un Flycase coûte 4 milliards 400 Fcfa l’unité (c’est-à-dire 8 milliards 800 Fcfa pour les deux Flycas), et que l’acquisition des 04 OBVAN et des 02 Flycases va coûter 13 milliards FCfa : INCONGRUITÉ !

Le MINCOM rajoute que le fabricant partenaire, a déjà accepté une avance de 5 milliards pour la fabrication de 02 OBVAN et que cela est un acquis pour les transactions.

Chers Camerounais, Allez un peu sur Internet et cherchez les coûts des OBVAN et Flycases en Chine ou en Occident (France, Allemagne, Angleterre, etc.) et voyez le gap. Vous verrez qu’avec 4 milliards, on peut acheter plus de 100 Flycases (Fly) puisqu’un Flycases coûte environ 50 à 100 millions, et de même plus de 20 OBVAN avec moins de 10 milliards Fcfa suivant les modèles.

Le MINCOM met la pression sur le MINFI en lui rappelant qu’on ne dispose que de 07 à 10 jours pour fabriquer ces appareils. Et que si ce délai est passé, on va être obligé de les transporter par fret pour les acheminer au Cameroun, avec les coûts de surfacturation qu’on connait à ces criminels. Une façon de mettre la pression au MINFI pour débloquer très vite les sommes demandées.

Lire aussi:   Un élément du BIR tabassé par des policiers

Le pire c’est que dans sa lettre, le MINCOM, Issa Tchiroma, demande qu’il va falloir l’acquisition des équipements techniques des infrastructures de communication dans les 05 stades à hauteur de 25 MILLIARDS sans aucun détail sur les équipements demandés. Selon leur dire, ces équipements sont destinés à ce qu’ils appellent les Centres de contrôles (IBC) des 05 stades de la compétition.

En somme, pour ces équipements destinés à la CRTV ( OBVAN+Flycases+ équipements techniques des infrastructures de communication), un coût de 13 MILLIARDS+25 MILLIARDS FCFA, soit UN MONTANT DE 38 MILLIARDS FCFA.

38 milliards de Fcfa c’est ce que le gang des malfaiteurs autour de la CAN 2019 a tenté de voler seulement sur l’achat du matériel de la CRTV pour la CAN 2019. Selon nos sources le matériel n’a pas encore été livré.

La CAN 2019 c’est le casse du siècle au Cameroun et le plus gros scandale financier d’Afrique Centrale.

Dans les prochaines heures: l’affaire des pelouses des stades, le brigand de Ben Modo, l’implication du fils d’un deuxième général dans les marchés de la CAN et de nouvelles révélations sur l’affaire des ambulances de la CAN.

BORIS BERTOLT

commentaires
Loading...