Maurice Kamto parle: La reaction était attendue. Elle vient de tomber.

0 225

Sa reaction était attendue. Elle vient de tomber. Dans une declaration diffusée sur son compte Facebook officiel, le candidat du Mrc, Maurice Kamto, rejette les résultats proclamés par le CC.

Il y déclare devoir défendre par « tous les moyens de droit » la vérité telle que issue des urnes qui le donnerait vainqueur de cette élection avec 39% selon ses PV consolidés. Les dits PV qu’il annonce devoir les publier dans les heures qui viennent lui donneraient 1 point d’avance sur le président sortant Paul Biya, candidat du Rdpc. Cabral Libii arriverait en 3e position avec un peu plus de 10%. Joshua Osih serait 4eme avec un.peu plus de 5%. Adamou Ndam Njoya aurait rassemblé selon Maurice Kamto un peu plus de 2%.

Citant le propre rapport du Conseil Constitutionnel pour dénoncer le caractère fictif des résultats officiels proclamés dans la mi-journée et qui placent le président Biya largement en tête avec 71,28%, le chef du MRC et de la coalition qui le soutenait affirme que les chiffres diffusés par exemple pour la région du Centre ne correspondent à l’addition département par département.

On y aurait donné 300.000 voix au président Biya alors que les calculs faits lui donnent 400.000 et poussières. Quant au professeur Kamto, le Conseil Constitutionnel lui aurait attribué moins de 50.000 voix alors que l’addition département par département lui donne un peu plus de 100.000 voix.

AGA n’a pas encore eu accès aux documents physiques ni du Conseil Constitutionnel ni des résultats compilés par l’équipe du candidat du MRC.

Par ailleurs, les Etats-Unis qui sont le premier pays à réagir après la proclamation des résultats officiels par le Conseil Constitutionnel ont félicité le peuple camerounais pour sa mobilisation à l’occasion de cette élection. Ils sont restés très prudents quant aux résultats officiels n’en faisant aucun commentaire. Néanmoins ils ont une nouvelle fois encouragé les parties impliquées à privilégier les moyens pacifiques et de droit pour résoudre d’éventuels différends.

Lire aussi:   ATANGA PAUL NJI'S APPOINTMENT

En rappel, cette puissance partenaire du Cameroun dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram avait invité Elecam et le Conseil Constitutionnel à publier les résultats de cette élection bureau de vote après bureau de vote. L’organe constitutionnel Cameroun qui tranche en premier et dernier ressort a publié les résultats département par département aux quels il a adjoint ceux de la diaspora.

Alex Gustave Azebaze

commentaires
Loading...