Clément Atangana & Co coupables: La vérité occultée au Conseil Constitutionnel

0 127

Ah oui, Elecam a défendu hier le RDPC plus que le RDPC en question. Ce qui est plus tragique est que quand les avocats d’elecam, du RDPC…mentaient, manipulaient, déformaient ou dénaturaient les faits, les avocats du MRC ont voulu riposter directement, mais c’est Clément Atangana qui leur dit d’atteindre et leur a promis qu’ils répliqueront à la fin.

Mais sauf qu’à la fin, et à la surprise générale c’est ce même Clément Atangana qui a refusé de donner la parole aux avocats du MRC comme il a promis pour démolir le mensonge, le melting pot et la déformation, la dénaturation des faits venant de ces affabulateurs.

 

Lu SUR LE NET

Lire aussi:   Obliger de survivre, obliger de résister. Général Valsero au coeur de la crise.
commentaires
Loading...