Installation: Mme Mohamadou nouvelle:La nouvelle PCA de la CNPS en fonction

0 272

Mme Mohamadou, née Bilitté Haman-Djoda a été installée par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale le vendredi 17 novembre 2017 après-midi, au poste de présidente du conseil d’administration de la CNPS.Une cérémonie brève et sobre mais dense. Une salle des conférences du centre de prévoyance sociale de Yaoundé-indépendance pleine à craquer. Un parterre de responsables de haut vol. Pas moins de deux membres du gouvernement.

Le ministre de tutelle, Gregoire Owona, n’a pas voulu faire traîner les choses. Quatre jours seulement après la nomination par décret du président de la République de la nouvelle PCA, il a tenu à donner immédiatement une suite logique à l’acte présidentiel.

On a rarement vu un événement à la CNPS, coprésidé par les deux tutelles technique et financière. Les ministres Grégoire Owona du Travail et de la Sécurité sociale et Alamine Ousmane Mey des Finances ont fait le déplacement ce vendredi après-midi. Ce qui était déjà un événement dans l’événement.

Il y a eu du beau monde. Des personnalités venues d’horizons divers. De la présidence de la République d’abord, où la toute nouvelle présidente du conseil d’administration de la CNPS exerce depuis le 21 décembre 2010, comme chargée de mission à la division des affaires générales du secrétariat général. Du ministère des Finances et du MINTSS ensuite. Enfin, les responsables et personnels de la CNPS jusqu’au rang de chefs de service ont répondu présents. On eût dit que personne n’entendait manquer la cérémonie d’installation de Mme Mohamadou. Une cérémonie en trois articulations : la lecture du décret présidentiel nommant la présidente du conseil d’administration de la CNPS, le discours d’installation du ministre du Travail et de la Sécurité sociale et, la photo de famille avec les administrateurs et les invités spéciaux pour l’histoire.

« En vous choisissant, le président de la République reconnait en l’administrateur civil principal que vous êtes, des compétences avérées en tant que haut fonctionnaire », a dit le ministre Grégoire Owona. Et d’ajouter sous un tonnerre d’applaudissements : « Par votre brillante carrière dans l’administration, vous bénéficiez une fois de plus de la confiance du chef de l’Etat qui fait de vous par ce décret, la première femme à occuper le poste de présidente du conseil d’administration de la CNPS depuis sa création le 12 juin 1967 ». Et le MINTSS de poursuivre : « Il vous appartient donc de mériter davantage cette très haute confiance du président de la République, qui vous place à la tête de ce conseil d’administration au moment où l’organisme célèbre cette année son cinquantenaire et achève son deuxième plan stratégique avec en prime, des résultats très éloquents ».

Lire aussi:   TÔT OU TARD … ! – Aujourd’hui, le Cameroun chaque jour, un peu plus, dans le chaos…

Puis est venu l’instant émouvant au cours duquel, le ministre Grégoire Owona, a demandé l’observation d’une minute de silence pour saluer la mémoire de feu El Hadj Ousmane Mey, l’ancien PCA décédé le 20 janvier 2016 à Yaoundé. « Puisse son sens élevé de l’Etat et de l’intérêt général, ses qualités d’écoute et de grande humilité vous inspirer et vous guider dans votre exaltante mission. Marchez sur les pas de votre prédécesseur, tant ce haut commis de l’Etat a su marquer cette institution par son esprit patriotique, son profond respect des hommes et des institutions… », a-t-il recommandé.

Grégoire Owona n’a pas manqué de saluer le travail réalisé avec engagement par l’ensemble des membres du conseil d’administration, sous la coordination de l’administrateur représentant de la présidence de la République, Jean Stéphane Biatcha.

Enfin, le MINTSS n’a pas oublié de féliciter en des termes élogieux, le Top mangement et l’ensemble du personnel de la CNPS « pour les performances actuelles de l’entreprise » et a souhaité que tous, apportent leur soutien à la nouvelle PCA, pour « relever ensemble, dans un esprit d’équipe, les défis qui interpellent la CNPS afin qu’elle maintienne le cap si bien amorcé, de la modernisation et de la performance en matière de sécurité sociale ».

Bien entendu, comme en pareille circonstance, le 11ème point à l’ordre du jour a été prévu par la direction générale de la CNPS en guise de bienvenue à la nouvelle PCA.

commentaires
Loading...