Assassinat du proviseur de Foumban: Tribaliste selon le ministre , fait divers selon le Sultan

0 850

Le Sultan des Bamouns réagit après le communiqué du ministre des enseignements secondaires de ce lundi 25 septembre 2017 sur l’assassinat du proviseur du lycée bilingue de Foumban.
Les interprétations autour de ce décès tragique qui suscite l’émoi dans tout le pays, font croire que Charles Etoundi, a été victime d’un règlement de compte doublé du tribalisme de la part de « ceux qui ne veulent pas un étranger à la tête de cet important lycée du département du Noun».

Le ministre des enseignements secondaires confirme à demi-mots cette thèse dans son communiqué pour condamner cet assassinat comme l’a rapporté Lebledparle.com. «Le ministre des enseignements secondaires condamne avec la dernière énergie cet acte odieux, crapuleux et barbare qui met en mal l’intégration nationale et le vivre ensemble que le chef de l’Etat son excellence Paul Biya appelle pourtant de tous ses vœux », a déclaré le ministre Ngalle Bibehe.

Pour le Sultan toi des Bamouns, la question du vivre ensemble ne se pose pas à Foumban. « Il ne s’agit donc pas d’une mise en cause du vivre ensemble prôné par le chef de l’Etat, comme d’aucuns, mal intentionnés veulent faire croire », a-t-il fait entendre dans son communiqué publié ce même lundi 25 septembre 2017.

Pour étayer sa thèse, Le Sultan Njoya dresse une liste de Bamoun assassinés ou poignardés dans le Noun en septembre. « Face à ces crimes crapuleux qu’il condamne avec la dernière énergie, il demande au Révérend Curée doyen de la mission Catholique, au Pasteur Président de la Région Synodale Noun-Nord de l’Eglise Évangélique du Cameroun et au Grand Imam Départemental du Noun, d’instruire et d’organiser des séances de prières en leur mémoire, et pour que ces actes odieux et cette recrudescence de la criminalité dans le Noun s’arrêtent », poursuit le communiqué.

Lire aussi:   The prophetess of Kumba: Paul Atanga Nji and President Biya where do you put your trust. Papa God will start from the Presidency and kill without mercy.

https://www.lebledparle.com/societe/1103490-assassinat-du-proviseur-de-foumban-le-sultan-njoya-repond-au-ministre-ngalle-bibehe-ce-crime-n-est-pas-une-mise-en-cause-du-vivre-ensemble

commentaires
Loading...