YAOUNDÉ, LE POUVOIR TRIBAL OU Le régime co-villageois des super-Bulu d’Étoudi

0 173

En Afrique, lorsque des incompétents sans cœur accèdent au pouvoir, par la force du hasard ou en
complicité avec quelques carnassiers du grand Capital, ils cherchent avant tout à exploiter les spécificités
ethniques et tribales pour consolider leur pouvoir. Ils discriminent au sein de la population, en commençant
par diviser les gens de leurs propres villages, et même au cœur de leur famille nucléaire ; ils sélectionnent
les piliers de leur régime suivant le degré d’incapacité et de malhonnêteté de ceux-ci.

Ensuite, ils amadouent les communautés pouvant leur servir de bétail électoral, ceux qui vont jouer ou aux applaudisseurs ou aux danseurs, pour parfaire l’art du trémoussement de Mangweloune, la danseuse du Roi Njjoya ; enfin, ils identifient les groupes les plus coriaces, susceptibles de leur servir de « chiens méchants » contre les
récalcitrants de leur tribu d’appartenance et les autres composantes de la Nation.

Fridolin NKE
Expert en Discernemen
t

YAOUNDÉ-LE-POUVOIR-TRIBAL-Par-Fridolin-NKE

Lire aussi:   Me. Dupond-Moretti: Conférence de Presse de l'avocat de Maurice KAMTO à Yaoundé, Cameroun- intégrale
commentaires
Loading...