Un pays à terre: A cause du ministre Kombi Mouelle la Fifa et la Caf humilient le Cameroun.

0 184

Le scoop de la matinale de mardi… FECAFOOT: LA VRAIE HISTOIRE DE L’HUMILIATION DE NARCISSE KOMBI MOUELLE PAR FERDINANG NGOH NGOH.L’assemblée générale de la FECAFOOT au Mont Febe s’est ouverte il y a près de deux heures à Yaoundé. Y prennent part également le représentant de la FIFA, Rolf Tanner et celui de la CAF, Jean Guy Blaise Mayolas. Or il y a encore 24h, tout était incertain. Et pour cause, la rivalité entre le ministre des Sports, Narcisse Kombi Mouelle et le président de la FECAFOOT, Seidou Bombo Njoya. Que s’est-il passé ? Bienvenue dans les coulisses d’une guerre de règlement de comptes.

Au centre de l’affaire deux hommes dont la relation peut se résumer autour de l’expression : « Je t’aime, moi non plus ». Kombi Mouelle n’a jamais pardonné à Seidou Bombo Njoya son opposition au Général Semengue de la Ligue de Football professionnelle. Mais, ils étaient contraints de travailler ensemble dans l’optique de l’organisation du CHAN de janvier à février 2021 puis de la prochaine coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

SILENCE RADIO

Le 15 juin 2021, Seidou Bombo Njoya adresse une correspondance avec pour objet : « processus de finalisation de la période d’intérim à la FECAFOOT » dans laquelle il informe le ministre des sports de l’organisation au mois de « juillet 2021 de l’Assemblée générale d’adoption des nouveaux statuts de la FECAFOOT » qui s’accompagnera de processus électoraux visant à à « la tenue de l’assemblée générale élective en octobre 2021 du président et des membres du comité exécutif de la FECAFOOT ».

Pendant près d’un mois, le ministre des sports reste muet. Les deux hommes se rencontrent pourtant sur les visites des chantiers de la CAN 2021. Kombi Mouelle ne fait aucun commentaire. Le 5 juillet 2021, Seidou Bombo Njoya adresse une nouvelle correspondance au ministre des sports lui demandant de désigner les deux représentants du ministère qui devront prendre part à l’Assemblée générale du 13 juillet 2021 conformément aux dispositions des statuts de la FECAFOOT. Kombi Mouelle ne réagit toujours pas et prépare calmement son coup.

Lire aussi:   Survie Cameroun Survival Initiative

FIFA

Entre temps, la FECAFOOT dépose le 8 juillet 2021 à travers son secrétaire général Banlock Benjamin Didier dépose une déclaration en vue de la tenue le mardi 13 juillet 2021 « d’une session extraordinaire de l’Assemblée générale de la FECAFOOT ». La manifestation sera autorisée le même jour par sous-prefet de l’arrondissement de Yaoundé II, Mamadi Mahamat.

Narcisse Kombi Mouelle, dans ses bureaux au ministère des sports multiplie les consultations et discussions avec ses proches, parmi lesquels Abdouraman Baba Hamidou. C’est alors qu’ils décident de s’opposer à la tenue de cette Assemblée générale. Le ministre des sports et ses services prépare une correspondance pour interdire l’Assemblée Générale de la FECAFOOT sous prétexte de non-respect des dispositions de la loi en vigueur au Cameroun et entre autre des textes de la FECAFOOT. Au ministre des sports de conclure : « Dans ce contexte critique et incertitude juridique, il n’est pas possible à l’administration de tutelle d’avaliser ou de soutenir l’initiative du processus électoral ».

La lettre de Narcisse Kombi Mouelle, signée le 8 juillet 2021 arrive à la FECAFOOT le 9 juillet 2021 à 14h. Coup de tonnere à Tsinga. Le ministre des Sports veut visiblement leur faire un bébé dans le dos. Le même jour, dans la soirée, le 1er vice-président de la FECAFOOT, Aboubakar Alim Konate se charge de la contre-attaque. Il adresse un courrier à Narcisse Kombi Mouelle qui lui sera envoyée par email et whatsapp afin qu’il ne dise pas lundi qu’il n’avait rien reçu. Dans ce courrier, au-delà de contester les arguments évoqués par le ministre des Sports, Aboubakar Alim Konate lui disent que les représentants de la CAF et la FIFA seront représentés à l’Assemblée générale et ajoute : « nous avons dès lors le devoir de leur faire tenir copie de votre correspondance à toutes fins utiles ». Le courrier est effectivement envoyé le même soir à la FIFA et la CAF par email.

Lire aussi:   Des professeurs bientôt à Nkodengui: L'Université de Yaoundé II Soa décapitée !

Le problème c’est que les partisans de Kombi Mouelle ne sont pas au courant de ces derniers développements et jubilent. Comme un forcené, le ministre des Sports, peut-être aveuglé par sa haine de Seidou Bombo Njoya ne voit rien venir. Or du côté de Zurick siège de la FIFA, la riposte contre le gouvernement se prépare.

Lundi matin 12 juillet 2021, Kombi Mouelle tout bonnement se lève et appelle le gouverneur du Centre et lui dit que le gouvernement a décidé d’interdire l’Assemblée Générale de la FECAFOOT. Le gouverneur du Centre, sans se référer à sa hiérarchie le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji demande au sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II d’interdire l’assemblée générale qu’il a lui-même autorisé 4 jours plus tôt. Ce qui sera fait.

L’HOMME À LA PUNK

En cette fin de matinée et début d’après-midi à Yaoundé, deux évènements se produisent. Tout d’abord, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République allias l’homme à la punk, est informé de l’interdiction de l’Assemblée générale de la FECAFOOT. Par ailleurs, le courrier de la FIFA arrive à Yaoundé où pour la première fois signée avec la CAF le Cameroun est menacé de suspension ce qui par ricochet fait peser des menaces sur la CAN 2021. Mais c’est NgohNgoh qui débloque tout.

Le secrétaire général de la présidence de la République demande des comptes à Atanga Nji. Ce dernier lui dit qu’il n’est pas au courant. Il instruit Atanga Nji de régler la situation. Atanga Nji appelle le sous-préfet de Yaoundé II qui lui dit que les instructions sont venues du gouverneur. Le ministre de l’administration va sommer Mahadi Mahamat d’autoriser la réunion qu’il venait d’interdire. Aussitôt dit, aussitôt fait. L’Assemblée générale de la FECAFOOT pouvait dès lors se tenir. Le courrier la FIFA arrive quand les instructions de l’homme à la punk sont en cours.

Lire aussi:   The conviction and conscience of Achille Mbembe

Narcisse Kombi Mouelle va recevoir les foudres de la présidence de la République. La queue entre les jambes, il signe dans la soirée un communiqué dans lequel il écrit : « nous formulons le souhait que ledit processus électoral ainsi que l’Assemblée générale extraordinaire projetée le 13 juillet 2021 se déroulent (…) dans un esprit de consensus et de rassemblement des acteurs du football camerounais ». Or là encore, le diable se cache dans les détails.

Ainsi va la République

SourceFacebook: Boris Bertold

commentaires
Loading...