Affaire Survie- Cameroun: Le bug informatique qui divise

0 140

Ce sont des gens qui étaient informés depuis le 2 octobre 2020 par les ingénieurs camerounais et américains qu’il y a bug informatique. Ils ont décidé de demander l’audit indépendant. Maurice Kamto commande l’audit.  Pendant des mois, ils parlent. Ils font des directs et autres. On leur dit faites attention. Il y a eu bug. Eux mêmes reconnaissent que le bug est possible mais persistent. Personne ne parle. Comment est-ce possible ?

ON NE DÉBAT PLUS AVEC CHRISTIAN PENDA EKOKA ET SA BANDE. ON VA COMBATTRE

J’apprends que les équipes de Christian Penda Ekoka veulent débattre dans des médias avec Christian Djoko. Notamment Salomon EBA et Moise Tchankoumi.

Il n’y a plus de débat possible avec ces gens. Car ce qu’ils cherchent ce n’est pas la vérité mais de nuire à Maurice Kamto.

Ce sont des gens qui ont affirmé qu’ils n’avaient pas eu accès aux mots de passe de paypal et stripe. Qui n’étaient pas utiles. Car tout l’argent collecté était viré par paypal et stripe dans le compte bancaire dont ils avaient accès et pouvaient contrôler les décaissements. Mais sur instruction de Maurice Kamto, le 29 octobre 2020, Henry Djoko leur a remis les mots de passe. Donc ils ont eu accès.

Ce sont des gens qui étaient informés depuis le 2 octobre 2020 par les ingénieurs camerounais et américains qu’il y a bug informatique. Ils ont décidé de demander l’audit indépendant.

Maurice Kamto commande l’audit. Le cabinet d’audit que ces gens vont recruter est le cabinet qu’ils ont proposé en mai 2020 ACDB comme commissaire au compte. Et le patron du cabinet d’audit est l’ami de Christian Penda Ekoka et Salomon EBA. Un conflit d’intérêt très grave. Que Kamto relève dès décembre 2020.

Lire aussi:   Cameroun une affaire d'État: maffia au sommet- DÉJÀ PAYÉ 54 MILLIARDS FCFA POUR UN PROJET DÉJÀ SURFACTURÉ À 25 MILLIARDS FCFA.

Pendant des mois, ils parlent. Ils font des directs et autres. On leur dit faites attention. Il y a eu bug. Eux mêmes reconnaissent que le bug est possible mais persistent. Personne ne parle.

Le 14 janvier 2021 on découvre que Moïse Tchankoumi est l’auditeur de ACDB sur la plateforme or il était membre du comité de gestion de Survie Cameroun. Comment est-ce possible ?

Leur propre cabinet ACDB choisit par Penda Ekoka rend son rapport. Ils ont perçu environ 10 millions fcfa. Alors qu’on s’attend à ce qu’ils nous disent où sont passés les 300 000 euros disent qu’ils ne savent mais évoque l’hypothèse d’un bug informatique.

Plus grave on apprend par la suite que le Cabinet ACDB n’a même pas audité les ingénieurs de Survie. Sur quelle base ont-ils travaillé ?

Ils continuent de faire des directs, de bavarder. Personne ne parle. On leur fit les gars faites attention. Ils persistent.

Le grand patron, Maurice Kamto, celui qui a nommé Penda Ekoka dit ok, on va tirer cette affaire au clair. Trois cabinets internationaux se mettent à l’œuvre. Penda Ekoka refuse de répondre aux trois cabinets arguant qu’il a tourné la page. Tu tournes la page sans nous dire où sont passés nos 300 000 euros?

Mais les trois cabinets ont auditionné Salomon EBA et Moise Tchankoumi. Ainsi que les ingénieurs de Survie et les américains. Ils concluent qu’il y a eu bug informatique.

Maurice Kamto sort indique qu’il y a eu bug informatique. Remercie Penda Ekoka et tous ceux qui ont travaillé sur le projet.

Trois jours après Christian Penda Ekoka parle comme il parle depuis des mois et fut qu’il n’y croit pas.

Lire aussi:   La soldatesque de Biya TORTURE: LES JOURNALISTES PAYENT LE PRIX

Attendez nous sommes dans une affaire de croyance ou dans la science. Où est même le respect à l’égard de celui qui l’a nommé et qui l’a laissé géré seul plus de 500 millions fcfa.

Comme si cela ne suffisait pas l’on découvre que lorsque les mots de passe et identifiants ont été remis à Penda Ekoka ils ont volé la base de données des contributeurs en violation des lois européennes.

Vous voulez débattre de quoi avec ces gens? N’est ce pas évident qu’ils avaient déjà un agenda? L’heure est à la riposte et elle doit être brutale pour que plus jamais cela ne se reproduise.

Je ne débat jamais avec les voyous. A comportement de voyou, riposte de taliban.

SourceFacebook:BORIS BERTOLT

commentaires
Loading...