MAMADOU MOTA:L’UNITÉ AUTOUR DU PRÉSIDENT ÉLU LE PR. MAURICE KAMTO EST INDISPENSABLE

0 88

Les conflits au sein des groupements sont inhérents à l’évolution humaine et la capacité de chaque groupement à surmonter un quelconque conflit renforce la survie de ce groupe et le met exempt de toutes autres velléités .

Le hold-up électoral est l’une des causes du remous actuel sur la toile qui fait le chou gras tant des amis, militants et sympathisants du MRC que des fanatiques de l’extrême droite. Mais en fait qu’est ce que le hold-up électoral ?

Ce concept anglais »tenir les mains en l’air » spécifique aux dictatures nées des suppôts néocolonialistes consiste à tricher ou à voler les élections avant pendant et après son déroulement et à les faire légitimer par des institutions avariées. Au Cameroun , il s’agit effectivement d’une élection organisée par la galaxie Biya, où ses agents ont minutieusement préparé un score nord coréen en manipulant des chiffres imaginaires depuis les confins des villages jusqu’à la métropole Yaoundé pour qu’à la fin nous ayons un 100, 04,% d’un total qui mathématiquement heurte la logique. En démocratie , il s’agit d’un hold-up électoral. Nous taire face à cette incongruité électorale est une caution que nous accordons à la forfaiture. Étant des pro démocratiques nous l’avons condamné et nous avons exprimé dans le cadre de la loi que prévoit notre pays des marches et une résistance en est née. Ces pratiques ont été observées en RDC, au Gabon, au Togo et il ne s’agit en rien d’une gesticulation puérile. Au contraire c’est la maturité démocratique qu’un peuple exprime sous la bannière d’un parti politique populaire. Pendant combien de temps dure une résistance exprimée dans une de ses composantes qu’est le: « Non au hold-up électoral ?

Lire aussi:   Biya Sends Back Human Rights Watch Delegation From Douala Airport To Hide Genocide in Ambazonia

La résistance n’a pas de durée, elle durera autant que possible, elle a été de 27 ans pour l’ANC de Mandela, celle du droit humain continue jusqu’à nos jours. Nous devrons résister jusqu’à ce que nous obtenions ce pourquoi nous nous battons, et cela doit être notre motif de résistance. Se fatiguer est la pire des positions , la paresse et l’indifférence sont les pires attitudes. Nous devrons continuer la résistance dans le »Non au hold-up électoral car les mêmes agissements sont visibles. Des jeunes militants interdits de distribuer des masques et des gels hydroalcooliques à leurs concitoyens dans un contexte rythmé de pandémie meurtrière de la covid-19.
Notre droit à nous déployer sur le terrain , nos idées, nos propositions et même l’attention portée aux nôtres devient un délit!!! On nous prive simplement de notre humanité. Tout humaniste ne saurait se soustraire à cette tâche qui semble pour moi une mission à accomplir avec dignité et honneur .

La résistance peut prendre fin. Elle ne sera pas sous le coup de sifflet d’un individu mais du directoire du parti comme à son lancement. Ne nous perdons pas d’objectif. Tout en résistant nous ne devrions pas fissurer le rempart autour de celui que nous nous sommes choisit comme porte étendard, au contraire , œuvre à consolider ce que nous avons bâti sous la matraque, l’humiliation et l’emprisonnement.

J’en appelle à la solidarité autour du président élu en ces moments difficiles, il doit être soutenu dans cette action importante pour la vie de notre nation. Les points de vue de nos amis politiques doivent être acceptés par ceux qui s’estiment du MRC et par ailleurs devraient éviter des agissements sous fond de commentaires non démocratiques. Nous sommes des démocrates et agissons comme tels.

Lire aussi:   Qui veut empêcher le Pr. Raoult et la chloroquine contre le coronavirus

Je vous exhorte chacun à être modérés, à continuer la résistance car si comme moi vous êtes indignés par le tribalisme, la déshumanisation, la haine et la misère savamment installés par ce régime , il n’est pas question de se diviser sur des concepts. Il est bien question de s’encourager et de rallier le plus grand nombre à la lutte.

Résister c’est endiguer le déclin de notre nation. Je vous aime tout et ne doutez de l’engagement de personne, la résistance impulsée par le MRC ne prendra jamais fin tant que le peuple camerounais ne sera libre.

Vive la résistance
Je vous aime
Comme le président élu vous aime
Soutenons – le !

Mamadou MOTA , – MRC

commentaires
Loading...