INTERNATIONAL CONFERENCE FABIEN EBOUSSI BOULAGA #1 INSECURITY AND PRECARITY

0 91

L’expérience sociale et politique actuelle en Afrique pourrait laisser
penser que le continent tout entier peine à « sortir de sa nuit »,
pour paraphraser Achille Mbembe. S’il n’est pas question ici de
soutenir le stéréotype très problématique de l’« Afrique
cauchemar », cette image « chère à certains intellectuels
occidentaux revenus de tout » (Ramonet 2005), il s’agit de faire
une lecture réaliste des faits démontrant froidement que même si
l’Afrique évolue, les signes concrets de libération de son long
« cauchemar » tardent à se manifester. Les guerres et des conflits
qui entravent le développement persistent. Le chômage
multiforme et le sous-emploi demeurent présents. Sur le plan
politique, les transitions et les consolidations démocratiques sont
bloquées parce que de nombreux autoritarismes se raidissent et
s’acharnent à survivre. Dans un tel contexte, aborder la question
des précarités et des insécurités, requiert tout à la fois une
démarche et une conceptualisation prudentes ainsi qu’un
investissement singulier.

Lire aussi:   Jean Lambert Nang: Garga Haman Adji est un rustre, formé à la pire école du mépris fait aux femmes
commentaires
Loading...