Appel du Front commun: La Résolution de l’UE va en droite ligne de nos préoccupations déjà exprimées et rendues publiques

0 144

La Résolution de l’Union européenne va en droite ligne de nos préoccupations déjà exprimées et rendues publiques

COMMUNIQUÉ
APPEL DU FRONT CITOYEN

Le FRONT CITOYEN DU CAMEROUN, plateforme de la société civile, regroupant des Associations actives et engagées, des organisations non gouvernementales, des Personnalités crédibles de premier plan ainsi que des Partis politiques, a suivi avec beaucoup d’intérêt, les débats ayant abouti,en date du 18 avril 2019,à la Résolution du Parlement européen sous référence 2019/2691(RSP) à propos de la situation de précarité humanitaire et judiciaire qui a cours au Cameroun.
LE FRONT CITOYEN prend acte des constats, considérations, conclusions et recommandations du Parlement européen adressés au Parlement et Gouvernement de la République du Cameroun, Résolution ayant été précédée, notamment, des Déclarations suivantes :

  • Déclaration préliminaire de la Mission d’observation de l’Union africaine en date du 9 octobre 2018
  • Déclaration des Experts des Nations Unies sur la répression des manifestations
    -Déclaration de l’Union européenne du 5 mars 2019
  • Déclaration de la Commission africaine des Droits de l’homme et des Peuples en date du 6 mars 2019
    Lance, par le présent communiqué, un APPEL dont la teneur suit :
    Las d’une politique errante, désuète et sans véritable boussole, le Peuple camerounais, affligé par des inégalités sociales au détriment d’un groupuscule s’accrochant coûte que vaille à un pouvoir chancelant, a décidé de prendre son destin en main.
    Pour seule réponse, cette volonté populaire s’est heurtée à une répression sans précédent, entrainant ainsi de nombreux assassinats, arrestations arbitraires à l’aune d’un important contingent de personnes déplacées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire national.
    Cette situation insoutenable ne peut et ne doit perdurer.
    La Résolution de l’Union européenne va en droite ligne de nos préoccupations déjà exprimées et rendues publiques. Elle ne saurait, de ce fait, être interprétée comme une dénonciation sans fondement. Car défendre la dignité de l’homme n’a jamais représenté un délit au progrès de l’Humanité. Tout au contraire, il s’inscrit dans la marche et la dynamique du monde de demain, égalitaire et équitable pour tous.
    C’est pourquoi LE FRONT CITOYEN interpelle M. Paul Biya et le gouvernement camerounais en les invitant à mettre en œuvre les recommandations, déjà exprimées par plusieurs organisations camerounaises, du Parlement européen et qui nous apparaissent dans le fond et dans la forme comme des préalables incontournables pour un retour à une paix durable. Entre autres, il s’agit, sans délais et sans conditions, des mesures suivantes :
  • la libération immédiate de tous les prisonniers politiques.
  • un dialogue inclusif national
  • un code électoral consensuel avant toute compétition électorale.
    Fidèle à son engagement, le FRONT CITOYEN rappelle sa détermination à œuvrer énergiquement aux côtés du Peuple camerounais et de tous ses alliés épris de justice et de paix, au respect de ses droits fondamentaux.
Lire aussi:   LE COUP D'ETAT ELECTORAL DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL CAMEROUNAIS

Fait à Douala, le 22 Avril 2019

Pour le FRONT CITOYEN,
Ont signé :…..

  1. Alice Nkom, Avocate, Société Civile
  2. Ludovic Lado, Religieux, Société Civile
  3. Maximilienne Ngo Mbe, Militante des Droits de l’Homme et Libertés Fondamentales
  4. Jean Pierre Bekolo, Cinéaste, Société Civile
  5. Sylvie Ndongmo, Women International League for Peace and Freedom (WILPF) – Cameroon Section
  6. Sam Mbaka, Leader Politique
  7. Achille Kotto, Comité Citoyen pour la Transparence et l’Exercice des Libertés
  8. Jean Genestar Priso, Cameroon Patriotic Diaspora
  9. Philippe Nanga, Un Monde Avenir
  10. Felix Nkongho Agbor Balla, Centre for Human Rights and Democracy in Africa (CHRDA)
  11. Jean Marc Bikoko, Dynamique Citoyenne
  12. Immanuel Wanah Bumakor, Mouvement AGIR
  13. Alice Sadio, Alliance des Forces Progressistes
  14. Edith Kahbang Walla, Cameroon People’s Party
  15. Albert Moutoudou, UPC-Manidem
  16. Djang Denis, People’s Action Party
  17. Elizabeth Nkolo Ayissi, CAFAGB
  18. Youssouf Mefire, Stand Up For Cameroon
  19. Elizabeth Nkwah, Mothers of the Nation
  20. Hilaire Kamga , Plateforme de la Société Civile pour la Démocratie au Cameroun
  21. Henri Oscar Menguede Mbassi, Offre Orange
  22. Hiram Iyodi, Mouvement Patriotique pour la Prospérité du Peuple
  23. Jean Claude Fogno, Mandela Center
commentaires
Loading...