SEPTENNAT DES GRANDES OPPORTUNITÉS : ÇA DÉMARRE PLUTÔT BIEN

0 207

En effet, les camerounais semblent avoir décidé de donner un contenu palpable au slogan de campagne du Chef de l’Etat nouvellement élu au Cameroun qui a placé son nouveau septennat après 36 ans de pouvoir, sous le signe des « grandes opportunités ».

1-Depuis la proclamation des résultats de la Présidentielle 2018 par la Cour Constitutionnelle, les camerounais ne ratent aucune opportunité de s’insulter copieusement, notamment sur les réseaux sociaux.

2-Dès que l’opportunité de montrer au monde entier que le 4ème pouvoir ne saurait exister dans un pays où un seul pouvoir est admis, elle a été aussitôt saisie : Mimi Mefo, la journaliste-vedette d’Equinoxe radio et tv a été incarcérée à la prison de New-Bell.

3-A peine l’opportunité de montrer à la CAF que le Cameroun est quasiment prêt pour la CAN 2019 s’est-elle présentée, qu’elle a été attrapée : un emprunt obligataire a été lancé pour trouver de l’argent qui devrait servir à poursuivre les chantiers, et la société qui construit le stade de Japoma a annoncé qu’elle ne livrerait plus son ouvrage en décembre 2018, mais en mars 2019.

4-Le Président de la CAF a osé railler le Cameroun face à la presse internationale ? On ne pouvait pas louper l’opportunité de lui clouer le bec : zéro finale de Coupe du Cameroun, forfait du 2ème club camerounais à la coupe de la CAF. Qu’il parle encore !

5-Les camerounais, à plus de 71%, ont voté le candidat qui leur procure la paix et qui leur promet, par la bouche du Président de l’Assemblée Nationale, que « la prospérité viendra ». Hors de question de ne pas saisir l’opportunité de permettre à ce peuple de montrer encore plus son patriotisme : augmentation des impôts et taxes pour les populations d’en-bas.

Lire aussi:   In memoriam Fabien Eboussi Boulaga une constellation de simplicité et d'engagement.

6-Les fêtes de fin d’année approchent ? Les autorités municipales de Douala saisissent à pleines mains cette opportunité de choyer les habitants de la ville : ils ont décidé de parfumer la ville en laissant des tas d’immondices prospérer partout.

Bon, je sais que certains d’entre vous qui me lisez vont dire que j’ai raté l’opportunité de me taire. Sauf que je ne fais pas partie des 71,28% d’opportunistes.

Charles MONGUE-MOUYEME

commentaires
Loading...