LES 13 MILLIARDS DE CFA POUR LA RECONSTRUCTION DU NOSO OU LA NOUVELLE ANARQUE DE BIYA ET SON GOUVERNEMENT

0 259

CAMEROUN / CRISE ANGLOPHONE//// BIYA ET SON GOUVERNEMENT ANNONCENT UN MONTANT DE 13 MILLIARDS DE FRANCS CFA POUR RECONSTRUIRE LES RÉGIONS ANGLOPHONES : ENTRE BÊTISE, REFUS DE RÉFLÉCHIR ET MYOPIE POLITIQUE, BIENVENUE LA FOLIE!!!

Depuis hier,Paul Biya et son gouvernement ont encore sorti de leur usine à fabrication des absurdités une grosse connerie qui consiste à annoncer qu’ils entendent mettre la somme de 13 milliards de francs CFA dans une espèce de plan marshall qui concerne les zones anglophones en crise.

Si on peut s’étonner de la légèreté avec laquelle de telles décisions sont prises,il importe néanmoins de s’interroger minimalement sur les principales motivations ayant conduit à une telle décision. Tout d’abord,comment ce gouvernement myope peut prétendre lancer des travaux de construction des édifices détruits dans une zone encore en guerre ? ! Savent ils seulement quand celle ci compte prendre fin?! Qui a dit au gouvernement de Yang Philemon qu’on peut tout resoudre en sacrifiant quelques milliards de francs? Aussi ,quels conseillers de Paul Biya lui ont dit que le problème anglophone était celui de la reconstruction? Est ce les anglophones qui l’ont demandé?!

À la réalité,nous n’avons pas été surpris au CCT de cette annonce tellement ce régime incompétent nous a habitué à des incongruités et des incohérences qui ne disent pas leurs noms.Nos contacts au Cameroun nous ont d’ailleurs révèle il y’a quelques jours que le gouvernement se préparait à utiliser l’argent spolié au MIDA ailleurs qu’à l’indemnisation des épargnants comme il l’a annoncé en grande pompe.À l’instar de l’argent des camerounais récolté lors du coup de coeur de 1994,et dont on nous avait dit que l’argent se trouvait au ciel,aucun épargnant du MIDA ne verra plus un seul radis de son argent.C’est cet argent qui va non seulement aider Biya à faire sa campagne mais également à couvrir quelques charges annoncées dans cette mesure de reconstruction pompeuse.

Lire aussi:   Patrice Nganang sous observation médicale à Princeton aux USA: comme Lapiro de Mbanga a-t-il été empoisonné à Kondengui?

Au moment où Yaoundé et Douala sont les villes les plus sales d’Afrique avec des poubelles pestiferantes à chaque mètre, le gouvernement n’a rien vu et prétend vouloir construire la partie anglophone. Une capitale comme Yaoundé siège des institutions ou réside le président de la république et son gouvernement n’a ni eau,ni route, ni électricité. Un petit enfer sur terre ou quelques citoyens pour survivre s’érigent en diablotins par des crimes de sang,des assassinats et autres crimes rituels commandités par des pontes du régime.Pour détourner l’attention de la vraie solution qui reste et demeure le dialogue,ils organisent de temps en temps des séances de diversion pour amuser la galerie.Ainsi,si ce n’est pas la voiture du Président qui est à l’ordre du jour,c’est des histoires sur Eto’o Fils qui doit aller à Bamenda ou bien alors un semblant de gouvernement qu’on nomme.

Dans ce ramassis de bizarreries, comment penser que ce gouvernement soit encore crédible aux yeux des anglophones qui savent très bien qu’ils ne sont pas prêts à accepter d’aller au dialogue,tellement ils ont peur de recevoir des vérités en face.

13 milliards de nos francs sur le dos et la sueur du peuple avec tous les problèmes que les camerounais ont déjà pour prétendre aller résoudre un problème qu’on aurait pu éviter depuis des lustres.Envahis par la myopie politique qui les empêche de voir,ils espèrent s’agripper de force tels des sangsues en mal de sang pour espérer garder leurs privilèges.

Monsieur le Président, Si tuer les innocents et innocentes y compris les bébés était synonyme de construction et développement d’une ville, d’une région,bref d’un pays, pourquoi n’avez-vous pas fait construire la ville de Yaoundé après l’assassinat des quinze (15) jeunes filles de Mimboman suivi des quinze autres de Nkolbisson en passant par Eseka après les huit cents (800) victimes de Mebe Ngogo et son train de la mort, sans oublier les victimes des villes mortes à Douala et du Commandement opérationnel imposé à la même ville qui ont fait des centaines de victimes.

Lire aussi:   Les Gabonais s'insurgent contre la triche de Paul Biya et de son regime

Monsieur le Président, le Cameroun est un pays qui vend la mort à toutes les sauces, des crimes rituels à la vente des ossements humains sans oublier les accidents de la route qui battent tous les records. Pourquoi sommes-nous toujours si pauvres et si sous-développés s’il suffit de tuer autant de personnes pour enfin débloquer des milliards et développer le pays?

Le Cameroun est un pays extrêmement riche qui ne souffre que d’un seul problème de mal gouvernance suivie d’une mauvaise gestion généralisée! Monsieur Paul Biya est un Président inapte au Commandement et à la prise des décisions. Il multiplie les décrets qu’il signe en série, couché dans son lit ou assis sur un fauteuil avec des coussins. Vraiment de Dieu Le Cameroun mérite mieux que ça! Quelle est cette malchance ?

Que ce soit donc clair pour tout le monde .Cette mesurette annoncée par le gouvernement relève du one man show de Monsieur Biya qui refuse simplement d’admettre que c’est la fin car tout a une fin.Les camerounais de la zone anglophone n’ont pas demandé de reconstruction. Ils veulent le dialogue point barre.Toute autre mesure en dehors du dialogue n’est que agitation en sorcellerie.

Nous demandons et exigeons encore et encore un dialogue serieux pour sortir de cette crise , mais , Paul Biya ne l’entend pas de cette Oreille , il ne fait qu’a sa tete , parce qu’il a toujours besoin de plus de sang pour nourir ses demons et en retour se faire de l’argent sur le dos de nos compatriots morts . MAIS CETTE FOIS-CI ,THE GAME IS OVER
Fait quoi , Fait quoi , Paul Biya partira meme par la force s’il te le faut .

Lire aussi:   Un coup pour remplacer Paul Biya se précise : plusieurs ministres réunis chez Amougou Belinga [Vidéo]

En attendant, le Combat continue
Et nous vaincrons !
Le diable a la montre, MAIS DIEU A LE TEMPS
Patrice Nouma

commentaires
Loading...