Le soldat Nouma stigmatise l’adjudant chef Wandji Jean Jules et son fils trafiquant de drogue

0 430

CAMEROUN/ PASSPORTS DIPLOMATIQUES AU SERVICE DES TRAFIQUANTS DE DROGUES. APRES LE COLONEL BOUTOU JOEL SPECIALISTE DU BLANCHIMENT D’ARGENT VOICI L’ADJUDANT CHEF WANDJI JEAN JULES ET SON FILS TRAFIQUANTS DE DROGUE

 

Patrice Nouma n’est pas un prophète, mais un fils eclairé de la République comme des milliers d’autres Camerounais dont peu prennent leurs responsabilités.

Un jeune homme de 20 ans, arrêté le 15 décembre dernier pour trafic de drogue par les policiers de la Brigade Anti Criminalité du Kremlin-Bicêtre s’étant rendus Cité Duclos à Villejuif (3ème arrondissement de Paris, France), l’ont relâché deux heures plus tard après qu’ils aient été menacés de mort par le délinquant arborant son immunité diplomatique. Il sera certainement rapatrié demain vendredi au Cameroun à la demande du gouvernement camerounais suite au rapport de l’attaché militaire par intérim de l’ambassade du Cameroun en France.

Le jeune homme n’est pas le fils d’un jardinier comme l’a présenté la chaine de TV LCI et le journal Le Parisien, mais plutôt celui du militaire adjudant-chef de l’armée de l’air Wandji Jean Jules, chef du bureau administratif et financier à la mission militaire auprès de l’ambassade du Cameroun à Paris. Nous avons déjà dénoncé les délits de ce militaire au sein de l’armée et de cette ambassade.

Wandji Jean Jules a, il n’y a pas longtemps, été appelé à Yaoundé pour assister au stage militaire CAT3. Il n’a pas assisté aux cours et a plutôt payé 150 000 francs Cfa par mois au circuit des magouilles de ce stage pour être déclaré diplômé. Car il n’a pas le niveau requis pour le stage, dès lors que son Bac-G2 est un faux qu’il avait acheté au carrefour de la Poste centrale de Yaoundé.

Lire aussi:   Cadeau de Noel voyage au Cameroun : La taxe aéroportuaire sur vos billets d'avion passe de 10,000 CFA à 25,000 CFA
L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes

Wandji est également le cerveau de plusieurs réseaux du faux et usage de faux qui impliquent beaucoup de personnalités du gouvernement camerounais. J’ai écrit à son sujet au Mindef et personne n’a pris des mesures, et surtout pas le Sémil. Wandji Jean Jules est également l’époux d’une femme militaire qui n’a jamais été officiellement affectée dans cette ambassade . Chaque fois que le CCT dit une chose, des groupes d’individus s’attaquent à Patrice Nouma. Ce monsieur fait des faux en liaison avec les elements du cabinet du Mindef et ses camarades de la sécurité militaire . Quand nous parlons de lui, il monte à Yaoundé corrompre les personnes en charge de son dossier et les affaires sont étouffées.

Le colonel Zembou, intérimaire de l’attaché de la défense de l’ambassade admis à la retraite, a saisi le Mindef après avoir reçu le compte-rendu de la police française sur le comportement délictuel du fils de Wandji Jean Jules. Le jeune homme sera rapatrié au Cameroun demain.

Voici donc un autre cas similaire à celui du colonel Mboutou, où la police française est obligée de relâcher un délinquant camerounais à cause de son immunité diplomatique que le ministère des affaires étrangères distribue arbitrairement à n’importe quel individu. Le président de la République Paul Biya ayant protégé son neveu Mboutou en le promouvant à Garoua, l’on se demande s’il protègera également les délinquants Wandji Jean jules et son fils, dont la place est en prison.

Ce n’est pas Patrice Nouma et le CCT, mais sûrement l’entourage de Paul Biya, qui prépare le soulèvement populaire au Cameroun à cause de l’arrogance avec laquelle ils exécutent les crimes et délits, la multiplication des betises , les couvrent d’impunité et narguent les populations. Ce sont ses propres pinces qui tueront le crabe ….

Lire aussi:   Paul Biya : Programmé pour détruire - Programmé pour échouer ou la vraie catastrophe

En attendant , le combat continue
Et fait quoi, Fait quoi , Nous Vaincrons
Le diable a la montre , Mais Dieu a le Temps
Patrice Nouma
Fils de la Republique

commentaires
Loading...