Le président élu Kamto la terreur du régime Biya

0 47
Les déplacements de Maurice Kamto coûtent très chers à l’armée Camerounaise en terme de carburant et de primes de séchage des soldats au soleil . C’est ce qui arrive quand un pays est dirigé par un régime autocratique résolument hostile à la liberté . Il suffit que le Pr. Maurice Kamto tousse pour que l’armée envahisse les rue de la ville dans tous ses recoins. On se souvient à cet égard des manif du 22 septembre 2020. A Douala, des observateurs avaient relevé la présence des véhicules blindés et des soldats lourdement armées dans divers endroits de la ville de Douala et notamment au carrefour Ndokoti. Des soldats venus combattre, au nom du régime apeuré, le projet de démocratie porté pacifiquement par le Pr Maurice Kamto.. Bien-sûr vous ne verrez jamais les véhicules blindés dans la rue ou des soldats armés jusqu’aux dents quand des ministres volent l’argent du COVID laissant mourir des Camerounais fautes de soins ou quand ces mêmes ministres détournent les milliards de la Can , provocant des retards sur la date de livraison du stade Olembe qui jusqu’à ce 1er Décembre 2021 n’est toujours pas livré. Une véritable humiliation pour tout un pays incapable aux yeux du monde de faire ce qui se fait ailleurs dans des délais raisonnables. Au Cameroun il n’y a pas d’argent pour installer des points d’eau et des toilettes modernes dans les universités d’Etat. Mais il suffit que Maurice Kamto tousse pour qu’on trouve l’argent du carburant pour les véhicules de l’armée et même l’argent des primes de séchage des soldats au soleil. Simplement parce qu’on veut étouffer la lutte pour les libertés et la démocratie promue par le leader du Mrc. Si c’est moi Maurice Kamto, je tousserai tous jours de l’année jusqu’à l’épuisement de l’argent du carburant de l’année et jusqu’à ce que les soldats séchés au soleil deviennent des soldats boucanés comme des pangolins boucanés sous l’effet de la chaleur .
Lire aussi:   Cameroun : Règlements de comptes au RDPC et confusion au sommet de l’Etat.
Pourquoi j’irai jusque là ? Juste pour défendre pacifiquement la liberté et la démocratie que le régime Biya combat lâchement avec les armes sous des prétextes grossiers et farfelus. Ce que j’ai vu ce 30 Novembre lors du passage de Maurice Kamto à Douala où il est allé rendre visite aux prisonniers politiques est une honte pour le Cameroun. Si Cet acharnement aussi lâche qu’injustifié du régime contre le mrc à un mérite, c’est celui de prouver que ce parti pèse très lourd sur l’échiquier politique national. On ne peut pas perdre tant de carburant et griller nos soldats chaque jour au soleil pour rien !! Il faut dire en effet que le MRC est un parti qui refuse de se faire acheter et qui montre que sa détermination à prendre le pouvoir est inaltérable . Cela se voit dans la combativité et l’intégrité de son leader et aussi dans la résilience de ses militants qui donnent de la voie à longueur d’année sans jamais se fatiguer et qui croient dur comme fer que le MRC sera invincible dans toute élection juste, équitable et transparente organisée au Cameroun. Difficile de ne pas leur donner raison si on en juge par l’attitude hostile du régime-rdpc face au projet de système électoral consensuel initié par 7 partis de l’opposition dont le MRC. De quoi à donc peur le régime-,rdpc à la seule évocation du système électoral consensuel ? De perdre bien-sûr les élections à venir devant plus fort que lui. Devant le MRC donc.

Arlette Framboise Doumbé Ding

(AFDD)
commentaires
Loading...