Quand on veut détruire une société, on promeut ceux qui se font l’écho des “antivaleurs”

0 48

Quand on veut détruire une société, on promeut ceux qui se font l’écho des “antivaleurs”

C’EST QUOI UN BON ENSEIGNANT ?

Nous sommes très nombreux à avoir été choqué par la nomination d’un énergumène comme Jean Gatsi au poste prestigieux de Doyen d’Université ; nous n’acceptons pas que l’avenir de nos enfants soit confié à de tels tristes sires.

On nous répond: mais c’est un bon enseignant ; ce n’est pas parce qu’il critique Kamto que vous allez nier l’évidence.

Qu’il critique Kamto a quoi à voir avec le sujet ?

Ce n’est pas uniquement à partir des connaissances livresques ou d’une bonne capacité de lecture d’un texte souvent copié ailleurs, qu’on reconnait un bon enseignant, surtout au niveau universitaire.

Au-delà du savoir brut, un enseignant prépare ses étudiants à affronter la vie avec des règles morales et « comportementales » qui feront de lui un exemple à suivre.

Pour y arriver, mieux qu’un prêtre, l’enseignant doit être un guide qui sait prêcher par l’exemple.

Allez sur la page du professeur Gatsi et vous verrez que le comparer à un illettré sans éducation du fond de New Bell serait une injure pour cet illettré : langage ordurier, attitude de primate ordinaire sont suffisant pour se rendre à l’évidence : cet homme n’a aucune éducation.

Sa nomination est un message terrible pour notre jeunesse : cela indique aux jeunes que pour faire carrière dans l’Administration Biya, il faut utiliser les mots orduriers les plus abjects possibles contre les opposants au régime, pour voir une infime partie du soleil : où va-t-on dans ces conditions ?

Lire aussi:   Biya regime hires US "Public Strategy" firm: who knows Alioum Ibrahim, Jonathan Simon Urbain and Roger Fuh Atancho- Men behind the contract?

Un « grand » professeur d’Université, se fait remarquer par la qualité de son travail dans le domaine de la recherche : qu’est-ce que le professeur Gatsi a apporté à la science juridique et dans le débat médiatique autre que l’injure primaire dénouée de tout talent ?

Si on cite le professeur Stanislas Meloné, les étudiants de l’Université de Bordeaux se souviennent, avec fierté, que ce dernier en 3ième cycle, était un très respecté professeur de Droit Pénal Comparé.

Dans le débat médiatique et scientifique, on retiendra le « triangle équilatéral » du professeur Roger Gabriel Nlep ; le « m’appartisme » et « l’ethnofascisme » du professeur Hubert Mono Djana; le « Fond de Misère International » (FMI) de Thuindjang Poueni…

Que peut-on retenir de Jean Gatsi ? Cette photo de Kamto au cour d’un meeting commenté en ces termes : Kamto drague la femme des autres ou quelque chose du même tonneau ?

Je préfère de loin Mathias Owona Nguini qui a inventé « Maurika…Maurika » : au moins, cela restera vivant dans le grand bêtisier national.

Personne ne m’empêchera de penser que Jean Gatsi et Mathias Owona Nguini sont pour l’enseignement, ce que la Guenon est pour un concours de beauté.

Source Facebook: Benjamin Zebaze

commentaires
Loading...