BRAQUAGE EN MASSE ET A CIEL OUVERT DES FINANCES PUBLIQUES À LA PRÉSIDENCE DE LA REPUBLUQUE : SI PAUL BIYA EST MORT, DITES NOUS

0 340

Si Paul Biya est mort, dites. Ça ne doit pas continuer. Ce n’est pas votre pays. Regardez l’ampliation. La seule personne c’est le ministre des Finances pour lui demander de payer. Que fait donc le premier ministre Dion Ngute est le responsable de l’action gouvernementale ? C’est quoi ça. Manaouda Malachie, ne signe pas ces marchés. Sinon quand l’enquête judiciaire arrivera tu vas nous expliquer comment tu avais signé des marchés qui n’avaient respectés aucune procédure.

SI PAUL BIYA EST MORT, DITES NOUS.

On ne peut pas accepter que Paul Biya nous laisse un pays dans cet état où des fonctionnaires bafouent les règles les plus élémentaires de la gestion d’un État. Un comportement digne de la mafia sicilienne. Souvenez vous que je vous ai alerté sur un marché de 7 milliards fcfa passé par la Task Force COVID 19 de Ferdinand Ngoh Ngoh et je vous disais qu’il avait demandé au ministre de la Santé de signer des marchés qu’il ne connaît pas. Vous avez donc le document.

Aucune description de photo disponible.
Peut être une image de texte : « est l'Autorité lorsqu'il appel d'offres, marchés publics selon prestation seul delais fournisseurs prestations parties, services travaux peuvent être chargée sollite marché réponse. d'Ouvrage Maitre d'Ouvrage Code que correspondantà »

Quel est ce pays où des gens restent à la présidence de la république appellent leurs frères et copains et leur donnent des marchés en milliards fcfa comme s’il s’agissait de biscuits. Sans aucune procédure de contrôle. Où est le ministère des marchés publics créé pour surveiller la passation des marchés de l’Etat? Où est l’Agence de Régulation des Marchés Publics ( ARMP) qui s’assure de la qualité et la conformité ?

C’est pas possible ça. Il s’agit d’une question de vie ou de mort des camerounais. Si Paul Biya est mort, dites. Ça ne doit pas continuer. Ce n’est pas votre pays. Regardez l’ampliation. La seule personne c’est le ministre des Finances pour lui demander de payer. Que fait donc le premier ministre Dion Ngute est le responsable de l’action gouvernementale ? C’est quoi ça. Manaouda Malachie, ne signe pas ces marchés. Sinon quand l’enquête judiciaire arrivera tu vas nous expliquer comment tu avais signé des marchés qui n’avaient respectés aucune procédure.

Lire aussi:   Le Président des Républicains Georges Gilbert BAONGLA prend feu sur DBS TV

Louis Paul Motaze tu ne peux pas payer des marchés sans t’assurer que les procédures en termes de passation des marchés par l’Etat ont été respectées. Il faut mettre un terme à ce braquage à ciel ouvert.

SourceFacebook: BORIS BERTOLT

BRAQUAGE DES FINANCES PUBLIQUES À LA PRÉSIDENCE DE LA REPUBLUQUE !

Chaque jour qui passe les camerounais se rendent, de plus en plus, compte que leur pays, n’est plus gouverné.Paul Biya exerce t-il encore effectivement le pouvoir ?On peut lui faire tout reproche, mais une chose est certaine,même dans ses cyniques plans de confiscation de pouvoir, Paul BIYA en son temps , avait souvent pris soin d’habiller juridiquement les actes qu’il pose.Comment peut-on admettre une telle grossière violation des textes sur les marchés publics ?

On a comme l’impression qu’on fait désormais signer ce qu’on veut à Paul Biya.Un échange entre Laurent Esso, le ministre de la justice et Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence, vient de le démontrer publiquement.Laurent Esso, demande qu’il lui soit transmis le fond de dossier qui aura permis au président de la republique d’ordonner l’ouverture des enquêtes pénales dans le cadre de la gestion des fonds Covid, comme s’il se doutait que ce denier a été trompé. Sur quelle base le président de la republique peut-il se permettre d’attribuer des marchés PUBLICS, au mépris des textes ?

Le Cameroun s’est pourtant doté d’une réglementation sur la commande publique, y compris dans les cas de gré à gré.L’argent public se partage t-il déjà comme des bouts de pains, entre petits copains ? Plus est, en milliards.Le code des marchés publics en son article 110 prévoit pourtant les conditions d’un marché de gré à gré.

Lire aussi:   More than 50 villages have been burnt down by the Cameroonian military, houses and private property destroyed

C’est le ministre en charge des marchés publics, seul, qui les autorise.Article 110 du code des marchés publics:” Le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué sollicité l’autorité chargée des marchés publics, l’autorisation préalable de passer le marché selon la procédure de gré à gré.Sa demande doit être motivée.

L’autorité des marchés publics examine sa demande et notifie sa réponse. “Même les marchés publics de la présidence passés sous forme de gré à gré, sont soumis à cette réglementation.Dans le texte en circulation, on y lit plutôt une décision discrétionnaire du président de la republique, sous couvert d’un budget d’urgence de lutte contre la Covid, décidant d’attribuer des marchés de fournitures de tests Covid à certaines entreprises.Nulle part, s’agissant des marchés de gré à gré, dans ce document, il n’est précisé que cela a été décidé, après autorisation du ministre en charge des marchés publics.

Il est mentionné que :” Suite à la validation par le Chef de l’ État du budget d’urgence pour la riposte contre la propagation de la Covid pour les 03 prochains mois.J’ai ‘honneur de vous tenir pour signature urgente desdits contrats avec les entreprises concernées réparties comme suit” Il faut que les camerounais comprennent bien que le président de la republique, au nom du principe de juridicité et de la légalité est soumis aux textes, y compris ceux qu’il prend lui-même, ès qualité.Il n’est pas supérieur aux décrets qu’il prend,tant qu’il ne les a pas abrogés conformément à la loi.Aussi, n’a t-il pas le pouvoir de se substituer aux ministres et autres hauts fonctionnaires de l’Etat, dans leurs prérogatives, parce qu’il serait le chef de l’Etat. On parle en droit, de compétence liée.

Lire aussi:   LA VÉRITÉ EN FACE AVEC ALBERT DZONGANG UNE MÉMOIRE D'ÉLÉPHANT: SURVIVAL INITIATIVE UN SUCCÉS TOTAL

Chaque administration a des pouvoirs, qu’elle est seule à exercer.Le président de la republique, ne signera par exemple pas un bon de caisse du trésor en lieu et place d’un inspecteur de trésor, parce qu’il est président de la republique. Un tel acte sera nul et de nul effet.Où va t-on ?Que devient le Cameroun ?

SourceFacebook: Christian Ntimbane Bomo, Société Civile Critique.

commentaires
Loading...