Denis Kwebo: Un sous marin du regime Rdpc

0 160

Je n’avais pas d’ailleurs manqué d’eclabousser Denis Kwebo quand il quitte Le Jour.
J’avais dit haut et fort en ces lieux, qu’il a pactisé avec le régime.
Le pb de Denis, c’est de se croire le pape du journalisme, et qu’il peut tromper tout le monde.
Je ne suis pas enseignant de journalisme, mais je sais au moins observer.
Mes frères du village qui n’ont que le CEPE et cueillent le vin, savent que le jour, le Messager, La Nouvelle Expression, dans une moindre mesure Mutations ( qui est centriste quoiqu’iconoclaste), La Nouvelle Expression,sont des journaux de gauche, des journaux de l’opposition selon la doxa.


Depuis la création du jour en 2007, je ne les ai jamais vu écrire un ” bon ” papier pour le pouvoir, pour qu’en 2019, Kwebo vient nous dire qu’il quitte le jour parce ” depuis deux ans, ce journal est devenu essentiellement un journal à charge contre le régime”, on dirait que durant huit ans qu’il y a été rec adjoint, il en fut autrement.
Je pense que c’est le sens du verbe devenir qui lui avait échappé. On ne devient pas ce qu’on est déjà. La ligne éditoriale d’Haman Mana a toujours été anti régime Biya. Venir nous dire qu’on quitte le jour pour cela, c’est prendre nous autres pour les idiots.
Et bien, j’avais vu Kwebo venir, deux ans ans sa démission du quotidien le jour.


J’avais attiré l’attention sur ses prises de positions devenues ambiguës sur les plateaux de télévision.
Je n’ai personnellement aucun problème avec ce brillant journaliste, parce que je pense que la société et dynamique, la vie aussi, et que chacun est libre de ses choix. En revanche, ce qui me dérange dans le cas Kwebo, c’est le fait d’alimenter ses nouvelles amours avec le régime,en s’attaquant aux journalistes, et notamment à certains médias comme il.le fit de façon éhontée pour Mutations, sans coup férir.


Que Kwebo assume ses amours avec l’establishment, et cesse d’entretenir cela contre certains médias qui ne sont pas de son goût. Kwebo n’est pas le baromètre du bon journalisme.

Lire aussi:   La justice camerounaise courcicuitée par la présidence: La version originale de l'expulsion de Patrice Nganang


Chacun a ses raisons pour être contre ou pour le régime.
Je soutiens le régime de Yaoundé, pour des raisons qui me sont personnelles, et pour cela, je n’ai pas besoin de m’attaquer à Équinoxe, le jour,la Nouvelle expression, le Messager ou Mutations.
Depuis des années, Kwebo s’attaque beaucoup à certains médias.
L’honnêteté intellectuelle lui fait défaut. Il faut assumer ses amitiés, sans les alimenter par la haine contre les autres. Des confrères a fortiori.

Lambo Ebelle Darren Armel
Journaliste

commentaires
Loading...