Me Amedee Touko: L’ÉTAT TORTIONNAIRE DU CAMEROUN

0 71

L’ÉTAT TORTIONNAIRE DU CAMEROUN Paul BIYA, incapable à gagner cette guerre qu’il a déclenché contre une partie de son Peuple, la minorité Anglophone, se livre de manière décomplexée à la torture systématique, afin d’obtenir des populations vivant dans les zones de guerre, le renseignement militaire, que celles ci refuseraient de lui donner.

On a donc sur le front de la guerre civile au Cameroun, une armée, dont des composantes les plus zélées, s’exprimant dans le cadre de missions dites régaliennes, dans une des langues parlées par le groupe ethnique du dictateur Paul BIYA, infligent d’atroces sévices, dans une inqualifiable démonstration de barbarie sur les corps de pauvres gens. S’exprime ainsi, un certain énervement, une incapacité, une colère, un échec…

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et dehors

Inapte à “pacifier” le NOSO, BIYA a désormais opté pour la politique du pire suivant la logique barbare du TOUS COUPABLES, TOUT LE MONDE PERD. Sonne donc le glas, d’un tyran qui, à délibérément tourné le dos à l’intelligence politique pour régler au Cameroun un problème politique, LA QUESTION ANGLOPHONE. La question qu’il importe de se poser maintenant est celle de savoir, une fois la guerre terminée, parce qu’elle se terminera même après BIYA, comment on répare ces crimes ?

Me Amedee Dimitri Touko Tom

Lire aussi:   Interview de Maurice Kamto sur VOA Afrique, réalisée par John Lyndon
commentaires
Loading...