Manaouda Malachie nous a tué: Nord-Ouest: mensonge d’Etat autour des patients dyalisés

0 223

Nord-Ouest: mensonge d’Etat autour des patients dyalisés

Le matin du 3 janvier, le Centre d’hémodialyse de Bamenda est annoncé par son patron, le directeur donc, fermé (même temporairement, mais fermé quand même). Il en donne la raison: matériels de service défectueux donc non remis en l’état ou non remplacés. Et les patients invités à se débrouiller ailleurs. Puis, l’après-midi, miracle: son supérieur hiérarchique et collaborateur régional du Minsante – le délégué régional de la sante publiqupond Nord-Ouest donc – pond un autre communiqué déclarant que le Centre n’est pas “fermé “. Et d’ajouter que l’excellence Monsieur le Ministre de la santé est – ou était – depuis entrain de remplacer le matériel et de se défausser sur les dyalisés. Pour lui c’est “certains patients” qui “volontairement” ont choisi d’aller voir ailleurs s’ils peuvent être pris en charge.

Détail qui tue dans le second communiqué censé rattraper le scandale donc couvrir le système sanitaire ainsi exposé dont le Responsable est évidemment “l’excellent” Ministre Manaouda Malachie, c’est depuis 8 ans que cet appareil était en service. Vous avez bien lu, 8 ans sans back-up pour une infrastructure aussi importante pour la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance rénale!

Une affection pourtant censée être parmi les plus délicates dont le chef de l’état était tout le temps salué pour en avoir facilité l’accès aux services de soins sur l’ensemble des 10 régions. Who is fooling who?

Pour ma part ça ne peut être le directeur du centre. Qui de toutes les façons n’aurait aucun intérêt d’annoncer la fermeture de son centre même pour une seconde s’il n’y avait pas de souci sérieux. Alors?

Lire aussi:   La diaspora camerounaise en Europe dit non au regime de Yaoundé: Biya négocie avec la Suisse

Source facebook: Alex Gustave Azebaze.

commentaires
Loading...