Éric Kingue: un «fou» parmi nous

0 203

Avant de commencer , je tiens à dire que je suis un journaliste libre. Je défends des principes et valeurs. Je ne suis d’aucune chapelle politique. D’aucune ethnie. Mais je suis Camerounais. Un Camerounais qui rêve d’un Cameroun nouveau.

Il paraît que Paul Éric Kingue s’est spécialisé depuis la dernière élection présidentielle dans l’evisceration des complots et mafia de Maurice Kamto. Rappelons qu’il fut le directeur de campagne du président du Mrc. Ce jour , Paul Éric Kingue a encore frappé à terre Maurice Kamto en le traitant de ”bandit”.

Bien plus , il promet encore de tout verser dehors. Un discours suintant le ressentiment,voir la haine à l’égard du leader de l’opposition Camerounaise. Ce ,non sans une dose adulte de mépris et un zeste de chantage. Mais faut -il encore croire à Paul Éric Kingue ?

Non pas du tout. Les médias qui relaient ses outrances et ecarts langagiers contribuent à promouvoir le faux. Car , Paul Éric Kingue est un menteur patenté et rompu à la tâche. Oui c’est un agitateur politique qui fait de la gesticulation son mode opératoire.

Il y a quelques jours, il n’a pas hésité à humilier le ministre des Mines , de l’industrie et du développement technologique en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Il paraît qu’il veut aussi devenir ministre dans le prochain gouvernement en préparation.

Peut être ,ce serait l’occasion pour lui de récupérer lui même ses 6 milliards à l’Etat du Cameroun en se servant et non en servant la République. A la vérité , un homme aussi véreux et vorace comme Kingue mérite le dégoût de toute personne visiblement douée de bon sens.

Lire aussi:   La leçon magistrale de Bernard Njonga - Pourquoi 40 mesures pour le développement ?

Lorsqu’il faut taxer Kamto de traître ou un ministre de la République de voleur , il radole . Et nous ,comme des benêts ,on l’encourage à nous asservir pour une cause que nous croyons bonne.

Non .Ne soyons pas dupes. Paul Éric Kingue a certainement un sérieux problème psychiatrique. Il est un peu à l’image d’une description faite par le philosophe Achille Mbembe que je partage avec vous : ” C’est vrai et on ne s’est pas suffisamment rendu compte qu’un certain mode d’exercice du pouvoir a produit , chez , nous d’innombrables blessés, des sujets hallucinés , des gens victimes de toutes sortes de lésion, de traumatismes , de tumeurs , d’encéphalites littéralement disloques ,terrasses par toutes sortes de troubles ,y compris de schizophrénie, d’autismes , de nevroses et d’épilepsies, d’obsessions compulsives , de syndromes d’hyperactivite, de déficit d’attention”.

Zephirin Koloko

Source: L’information est sur #LeTgvdeLinfo

commentaires
Loading...