Le 3 novembre 1960, le Dr. Félix Roland Moumié était assassiné par le colon français

0 118

Le 3 novembre 1960, le Dr. Félix Roland Moumié, médecin, décède de suite d’un empoisonnement quelques jours avant, par les services secrets français.

La France est un véritable cancer pour l´Afrique. N´ayant même pas encore reconnu ses crimes, elle propage encore son virus ultra mortel par le biais de ses vassaux et supplétifs africains placés à la tête de nos États comme des pantins. Ils savent très bien protéger les intérêts de la France au détriment de la majorité écrasante du peuple africain.Par ailleurs, Ceux qui compatissent aujourd’hui sont les mêmes qui l´appelaient hier maquisard lorsqu´il se battait pour exiger l´indépendance et la libération du Cameroun.

L’image peut contenir : 5 personnes, complet

Je le dis concernant son cas, pour autant, je voudrais insister sur le combat de nos leaders aujourd’hui et souligner les cas de séquestration et de torture dont ils sont victimes en permanence. Certains les fustigent et les traitent de tous les noms d´oiseau, mais seront au premier banc demain pour les appeler “HÉROS DE LA NATION”: le fameux paradoxe nègre.

Chers Camarades, je vous invite à laisser une pensée pieuse non seulement au Dr. Félix Roland Moumié, mais aussi au Mpodol Ruben Um Nyobe, tombé juste deux ans avant lui et pour les mêmes causes.En tout état de cause, je crois à une véritable démocratisation de la société camerounaise et je reste convaincu que ce pays changera.Big Love

Source: Martin Tajo

Lire aussi:   Gabriel Louis DJEUDJANG, ancien Procureur Général près la Cour suprême du Cameroun est mort sans jamais recevoir sa pension retraite depuis 1994
commentaires
Loading...