Biya déclare la guerre aux sécessionnistes : « Biya promet de tuer les anglophones »

0 699

Le président Paul Biya adepte des formules creuses qui masquent mal son incompétence montre qu’il est dépassé par les événements .À sa descente d’avion il y’a quelques jours, le roi fainéant qui a été accueilli par une meute de journalistes désirant avoir son point de vue sur l’assassinat des nombreux soldats au Nord ouest et au Sud ouest dans un style nuage déclarera que la guerre est désormais lancé contre les sécessionnistes. Etonnant pour un chef qui n’arrive pas à organiser un petit dialogue politique tant voulu par la grande partie du peuple camerounais que ce soit francophone ou anglophone.

Qui ne se souvient pas au lendemain de la crise contre Boko Haram à Paris ou devant de nombreux pairs tant africains que Français va déclarer dans l’impréparation qui le caractérise que le Cameroun déclare la guerre contre Boko Haram. La conséquence est là aujourd’hui. Cette guerre de mafieux qui en réalité en ce qui concerne la tendance Boko Haram du Cameroun a totalement vidé les caisses de l’État aujourd’hui et enrichi quelques généraux a fait plus de mal aux camerounais que jamais.

En déclarant la guerre aux sécessionnistes anglophones sans le savoir, Paul Biya a signé là son arrêt de mort. Toute la communauté internationale a en ce moment tous ses yeux rivés sur le Cameroun et attend voir l’intensité de la violence que ce petit dictateur entend déployer pour comme il le pense éradiquer le problème anglophone. Dans l’absence de stratégie qui caractérise les securocrates qui l’entourent à l’instar des feymans du genre Atanga Nji (persona non grata) qui est auréolé par le pompeux titre de Secrétaire permanent du conseil national de sécurité (CNS),on lui a fait dire que seule la violence pouvait ramener l’ordre dans la zone anglophone. Pathétique pour des gens qui refusent de réfléchir et quand ils le font, c’est pour imaginer des stratagèmes pour perdurer au pouvoir.

Lire aussi:   Massacre de Ntumbo «Le régime dictatorial» pointé par l'opposition.

Biya dans son mutisme légendaire n’est fort que pour multiplier de formules creuses et ridicules là ou on ne l’attend pas. Pourtant là ou on l’attend,il reste muet comme une carpe.Depuis que l’Assemblée Nationale a été mis à feu,Biya n’a rien dit! Une jeune fille du nom de Bonita est violée par le protégé d’un homosexuel et on entend pas Biya.La petite Evindi âgée seulement de 03 ans sauvagement sodomisée par un prêtre à Ebolowa qui se revendique de la famille de Biya et il ne dit toujours rien.Laurent Esso a fait de la justice une véritable machine à tuer et à écarter de potentiels candidats a la magistrature suprême pour baliser sa propre voie pour Etoudi et Biya demeure muet.Mais quand il s’agit de discuter avec les anglophones ,il se propose plutôt de les tuer en envoyant sa milice de sang.

Comment continuer à faire confiance à un petit vieillard qui est incapable de veiller sur sa propre fille Brenda qui a déjà enlevé de nombreuses grossesses et qui se drogue pour prétendre diriger normalement un pays comme le Cameroun. Dans cet envoutement collectif dont se trouve le Cameroun, il se fait accompagner par un groupe de vieillards qui occupent toutes les fonctions stratégique et par conséquent ont tout bloqué .

Fort de tout ceci, le CCT continu de prendre acte et ne lésinera sur aucun moyen pour bouter hors cette bande de jouisseurs qui accompagnent Biya et remettre ce pays sur les rails. Il est clair que nous ne laisserons pas Biya créer un bain de sang dans la zone anglophone Nous l’en empêcherons de gré ou de force et si une tête doit tomber, il s’agit bel et bien de la sienne! Ce cirque n’a que trop duré.

Lire aussi:    MESSAGE À TOUS LES CAMEROUNAIS ASSOIFFÉS DE CHANGEMENT ! ! ! RESTONS FOCUS SUR NOTRE OBJECTIF QUI EST LE DEGAGISME DE BIYA DE LA TÊTE DU CAMEROUN!!!

Avec cette bande des vieillards
En attendant, Le combat
Et fait quoi, fait quoi , Nous vaincrons
Le diable a la montre, Mais Dieu a le Temps

Patrice Nouma
Fils de la République

commentaires
Loading...