AZEDCOM       » icicemac.com    » Camerlive.com    » Wakiri.com    |         |   [   46 sur le site ]    Mise à jour : le 21-11-2014 à 00:28
Accueil
News
Cameroun
Actualité
Article

Cameroun  ici Cameroun
 Autres articles

 Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram

Celia Lebur- Agence France-Presse - 21-11-2014
Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram  (346 )

 Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé

Diaf-TV - 20-11-2014
Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé  (307 )

 La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?

Vincent-Sosthène FOUDA - 20-11-2014
La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?  (319 )

 University studies in the USA: How to succeed.

PII Foundation - 19-11-2014
University studies in the USA: How to succeed.  (535 )

 Lettre du DG de la CNPS au Premier ministre: Mekulu Mvondo de la CNPS répond au ministre Gregoire Owona du MINTSS

Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame - 19-11-2014
Lettre du DG de la CNPS au Premier ministre: Mekulu Mvondo de la CNPS répond au ministre Gregoire Owona du MINTSS  (799 )

 Plaidoirie de son Excellence Jérôme MENDOUGA dans le couloir de la mort « JE N'AI JAMAIS RIEN DETOURNE »

Jérôme MENDOUGA - 19-11-2014
Plaidoirie de son Excellence Jérôme MENDOUGA dans le couloir de la mort « JE N'AI JAMAIS RIEN DETOURNE »  (706 )

 Etat-civil et filiation d’Ali Bongo : Deux pétitions à la recherche de signataires

Griffin Ondo Nzuey - 18-11-2014
Etat-civil et filiation d’Ali Bongo : Deux pétitions à la recherche de signataires  (460 )

Comment

Actualité

Shanda Tonme parle de l'élimination des Lions Indomptables et du discours de Hollande à Dakar et à Kinshasa
Publié le 14-10-2012  |  (Yaoundé - Cameroun). Auteur : Shanda Tonme   [lu : 4455]
Shanda Tonme parle de l'élimination des Lions Indomptables et du discours de Hollande à Dakar et à Kinshasa
© Shanda Tonme
Shanda Tonme parle de l'élimination des Lions Indomptables et du discours de Hollande à Dakar et à Kinshasa


Réaction de Shanda Tonme: Après l'élimination des Lions du Football de la phase finale  de la prochaine coupe des nations. Une élimination qui appelle, non seulement à une réflexion d'ensemble sur la place et le rôle du Cameroun dans la sphère du football et du mouvement sportif mondial, mais mieux à une introspection totale, profonde et honnête qui remette en cause de façon radicale, son système de gouvernance.

Lorsque un pays en arrive à cette succession de défaillances, d'humiliations, d'absences et d'échecs, il est fondamental que les décideurs aux plus hauts niveaux s'interrogent, s'excusent et dégagent le plancher.

La pire des bêtises se produit lorsque le quotidien gouvernemental, la voix la plus officielle et la plus autorisée du régime, présente sans complaisance des individus sensés être des marabouts convoqués et payés pour faire gagner un match de football. Quelle leçon veut-on donner aux enfants en ayant recours aux marabouts, alors même que les fossoyeurs du football, ceux qui ont tout foutu en l'air, tout pillé et tout saccagé en plus de trois décennies, demeurent impunis malgré les cris du peuple?
Il faut croire à un destin des plus maudits vite baptisé "grandes réalisations".

Le Cameroun est en train d'atteindre les profondeurs de la décrépitude généralisée, et les malheurs accumulés dans le football n'est que la face visible d'un immense naufrage .








Réaction de Shanda Tonme: Aux discours de Dakar et de Kinshasa

Une parfaite répétition d'intentions chimériques déjà entendues par le passé.



Monsieur François Hollande doit cesser de prendre les Africains pour des gamins sans mémoire ni sens du discernement, à qui quelques bonnes paroles suffisent pour tranquilliser les émotions et faire taire les revendications.


Le grand bruit fait autour des déplacements et des déclarations subséquentes de Dakar et de Kinshasa, relève d'une gesticulation franchement sans aucune portée géopolitique conséquente, et surtout sans aucun apport positif direct sur l'évolution politique du continent africain.

Il n'ya rien qui a dit, qui ne l'ait pas été avant par tous les présidents français depuis le Général De Gaulle. Que ceux qui ont la mémoire courte aillent donc se ressourcer dans les archives diplomatiques. Il me semble d'ailleurs que François Mitterrand avait fait mieux, d'abord à Cancun au Mexique puis à La Baulle, orchestrant une des pires entreprises de vente de promesses aux patriotes et nationalistes Africains, les naïfs en tout cas.

Les supputations inutiles entretenues d'avantage pour des besoins de règlement des comptes dans la politique intérieure de la France, ne doivent pas faire oublier, que la relation franco africaine est et demeure otage de tout un système de pensée, de traitement, de considération, et de projection à la fois dans l'histoire et dans le présent, ainsi que dans toutes les approches conceptuelles, matérielles, humaines et morales.

Aller parler à Dakar devant un parterre de Députés, peut sembler bien pour le protocole de la polémique stérile, juste pour contrarier Sarkozy, sans que l'on sache d'ailleurs en quoi ce dernier qui demandait aux jeunes Africains de prendre leur destin en main, avait si mal fait.

Et puis, à propos de ce machin d'OIF de Kinshasa qui a rassemblé quelques uns des pires dictateurs du continent, des dictateurs soutenus que l'on le dise ou non par la France, on n'a pas entendu Hollande les citer, les nommer, leur intimer l'ordre de changer tout de suite, leur exprimer son aversion de se trouver là, dans la même salle que eux, dans le même espace linguistique. Pourquoi ne leur a -t-il pas dit qu'ils font honte à la francophonie? Pourquoi n'a-t-on pas adopté une résolution condamnant clairement et précisément les changements constitutionnels tendant à instaurer des présidences à vie de fait? Pourquoi n'a-t-on pas pris position sur la situation du Togo?

Il est enfin bon de taire l'hypocrisie des occidentaux à propos du Congo démocratique. La France et les Etats unis en tête, sont les premiers responsables de la déchirure et de l'ingourvernabilité de la RDC. Ce sont eux qui ont placé Kabila fils au pouvoir avec de fausses élections. Ce sont eux qui ont instrumentalisé l'arrestation et l'embastillement à la prison de La Haye, de Jean Pierre Bemba, authentique fils du Congo qui n'aurait jamais permis la mainmise du Rwanda sur le pays.

La réalité ne permet donc point de clamer à gauche et droite la mort de la francafrique. C'est un immense leurre pour amuser quelques idiots en quête de bonbons trop sucrés et de rêves amèrement insensées.

Ce que la France faisait hier avec Chirac ou Sarkozy au Cameroun, au Gabon, la Centrafrique ou le Tchad, Hollande le fera encore mieux et avec perfection. Aucun dominateur n'a jamais de son propre chef et de sa libre volonté, cesser l'oppression, la soumission, l'exploitation, et l'humiliation des peuples maintenus par la force ou par la ruse sous sa botte.

Shanda Tonme


Copyright © Shanda Tonme, Yaoundé - Cameroun  |  14-10-2012
 Commentaires : connectez-vous avec facebook, yahoo, hotmail ou msn
lire aussi

 Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram

Celia Lebur- Agence France-Presse - 21-11-2014
Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram  (346 )

 Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé

Diaf-TV - 20-11-2014
Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé  (307 )

 La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?

Vincent-Sosthène FOUDA - 20-11-2014
La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?  (319 )

LIENS PROMOTIONNELS



 Suggestion de vidéos

Précédent Suivant
à de