AZEDCOM       » icicemac.com    » Camerlive.com    » Wakiri.com    |         |   [   77 sur le site ]    Mise à jour : le 21-11-2014 à 00:28
Accueil
News
Cameroun
Sport
Article

Cameroun  ici Cameroun
 Autres articles

 Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram

Celia Lebur- Agence France-Presse - 21-11-2014
Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram  (409 )

 Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé

Diaf-TV - 20-11-2014
Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé  (328 )

 La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?

Vincent-Sosthène FOUDA - 20-11-2014
La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?  (352 )

 University studies in the USA: How to succeed.

PII Foundation - 19-11-2014
University studies in the USA: How to succeed.  (550 )

 Lettre du DG de la CNPS au Premier ministre: Mekulu Mvondo de la CNPS répond au ministre Gregoire Owona du MINTSS

Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame - 19-11-2014
Lettre du DG de la CNPS au Premier ministre: Mekulu Mvondo de la CNPS répond au ministre Gregoire Owona du MINTSS  (838 )

 Plaidoirie de son Excellence Jérôme MENDOUGA dans le couloir de la mort « JE N'AI JAMAIS RIEN DETOURNE »

Jérôme MENDOUGA - 19-11-2014
Plaidoirie de son Excellence Jérôme MENDOUGA dans le couloir de la mort « JE N'AI JAMAIS RIEN DETOURNE »  (724 )

 Etat-civil et filiation d’Ali Bongo : Deux pétitions à la recherche de signataires

Griffin Ondo Nzuey - 18-11-2014
Etat-civil et filiation d’Ali Bongo : Deux pétitions à la recherche de signataires  (478 )

Comment

Sport

Roger Milla : Otto Pfister n’a rien apporté au Cameroun
Publié le 18-10-2009  |  (Yaoundé - Cameroun). Auteur : Le Jour   [lu : 80310]


 

 

Quel conseil donneriez-vous aux Lions indomptables qui préparent le dernier tour des éliminatoires à la coupe du monde et à la coupe d’Afrique?


Je leur demanderais tout simplement de poursuivre le travail qui a débuté il y a un mois à Libreville et le faire avec beaucoup d’application et d’abnégation parce que le Cameroun attend beaucoup d’eux. On a pu le vérifier avec la grande affluence autour des Lions, malgré le nul contre le Maroc à Yaoundé. Dans le cadre de ces éliminatoires, nous recevons le Togo à Yaoundé samedi prochain au stade omnisports et je crois que c’est un match qui doit être géré avec le plus de concentration et de professionnalisme possible de leur part pour assurer cette victoire au Cameroun. A propos de ce match, je pense que la dose que nous avons administrée au Gabon doit être améliorée pour vraiment montrer aux yeux du monde que nous sommes de retour et assurer notre qualification. Tout le monde est prêt, tout le monde est préparé et je crois que Paul Le Guen est là pour assurer la victoire à cette équipe. Il nous faut la victoire contre le Togo pour que contre le Maroc, ce soit un match sans trop de pression pour les Lions. Ils ont repris la tête de leur poule, je crois qu’ils doivent chercher à se motiver pour se maintenir à ce niveau, car ils reviennent de loin.

 

Croyez-vous en la qualification du Cameroun?


Tout à fait, tout à fait. Vous savez, moi je l’avais déjà dit avant. Vous êtes bien le journaliste qui m’a interviewé après le nul contre le Maroc quand je disais que la qualification du Cameroun passe par un changement de staff dans cette équipe. Tout le monde voit aujourd’hui que depuis qu’il y a eu ce changement de staff, les Lions Indomptables sont une nouvelle équipe. A certains dirigeants au Cameroun, je voudrais dire que quand nous faisons nos affaires ici, il faudrait que nous sachions que c’est l’honneur de toute une nation et de tout un peuple que nous mettons en jeu. Il ne faudrait pas que certaines personnes ne pensent qu’à elles-mêmes, car certaines décisions engagent tout une nation. Depuis qu’il y a eu ce changement de staff, nous tous les Camerounais ont le sourire et c’est une grande joie pour tous.

 

Pour le match contre le Togo, Paul Le Guen a fait appel à Henri Bedimo Nsamè, un jeune joueur qui évolue à Châteauroux. Que pensez-vous de ce choix?


C’est un très bon joueur qui fait de très bonnes choses dans son club et c’est tout ce dont nous avons besoin. Je pense que si Paul Le Guen l’a appelé, c’est pour l’encourager à aller de l’avant et parce qu’il pense que ça peut être un élément essentiel de son dispositif. Je suis toujours pour que ceux qui se battent pour honorer le nom du Cameroun soient encouragés de cette façon. Je pense que c’est une bonne chose que Paul Le Guen l’ai appelé. Maintenant, c’est à lui de prendre sa chance. Il est à l’équipe nationale ; il va porter les couleurs du Cameroun ; il faut qu’il se batte pour ces couleurs qui sont chères à tous les Camerounais.

 

Comment jugez-vous le travail de Paul Le Guen depuis sa prise de fonction ?


Nous le voyons tous, c’est un monsieur qui mène sa mission avec beaucoup de professionnalisme et de charisme. Je pense fermement que cet homme, tel qu’il est parti, est capable de nous emmener en Afrique du Sud.

 

Quel jugement portez-vous sur le travail de son prédécesseur, Otto Pfister ?


Otto Pfister est un homme que je ne peux pas qualifier parce que, sincèrement, pour vous dire la vérité, je ne vois pas ce qu’il a apporté à notre équipe nationale. Il faut être logique, cet homme n’a rien apporté à notre équipe nationale. C’est vrai que nous avons été avec lui en finale de la coupe d’Afrique l’année dernière au Ghana, mais je le dis, ce n’est pas Otto Pfister qui a fait l’équipe. Ce sont les trois capitaines de cette équipe et moi qui avons conduit cette équipe jusqu’à cette finale. Il a fait ce qu’il a pu faire, mais on a vu ses limites. La preuve c’est que depuis que nous avons un autre entraîneur qui est compréhensif, tout va bien. En plus, Paul Le Guen est un entraîneur qui est plus professionnel, et ça se voit qu’il connaît vraiment le football. Je pense que nous devons tous être contents de lui.

 

Paul Le Guen a pris le brassard à Rigobert Song pour le passer à Samuel Eto’o. Qu’en pensez-vous ?


Non, je n’ai rien à dire au sujet du brassard. Vous savez, le brassard dans notre équipe nationale, c’est le ministre qui le donne à un joueur. Si aujourd’hui on enlève le brassard à Rigobert Song pour le donner à Samuel Eto’o, je crois que Samuel n’a qu’à assumer. En ce moment qu’il a le brassard, il ne faut pas qu’il pense qu’il a tout fait. Avec ce brassard, il faut qu’il fasse encore plus que quand il ne l’avait pas. Je voudrais dire à Samuel Eto’o que nous avons Rigobert Song avec ce brassard et il a fait plus, nous avons vu Théophile Abéga avec ce brassard et il a fait plus, nous avons vu Paul Nlend et plein d’autres capitaines de cette équipe faire plus pour les Lions.

 

Sur certaines affiches et chaînes de télévision, vous annoncez que bientôt, vous allez remettre votre n°9. Qu’est-ce que cela veut dire ?


(Eclats de rire) Ecoutez, ça veut tout simplement dire que bientôt je remets mon numéro 9, voilà, c’est tout.

 

Vous allez le remettre dans les stades ?


Bientôt, je remets mon numéro 9, c’est tout ; vous le verrez bientôt.

 

Un mot après l’élimination lamentable des Lions en coupe du monde junior ?

Je pense également qu’à ce niveau, il faut apporter un changement. Je pense que nous devons cesser de nous baser sur le passé pour juger certaines personnes. Quand rien ne va plus, il est clair qu’il faut un changement, parce que sinon, les choses empirent et la situation peut être catastrophique aussi bien pour l’honneur de la patrie que pour ceux qui le pratiquent. Il revient au ministre de voir ce qu’il y a lieu de faire après cette humiliation et d’y apporter un changement.

 

Que pensez-vous du travail d’Alain Wabo, l’entraîneur de cette équipe ?

Je crois qu’Alain Wabo est peut être un bon entraîneur, mais au cours de cette compétition, il a fait preuve d’un grand manque d’imagination. Parce que nous ne pouvons pas battre une équipe comme la Corée, qui a d’ailleurs été supérieur à nous, pour venir perdre contre les Etats-Unis qui sont une équipe inférieure à la nôtre. Jouer de cette manière là, je pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas et il faut une correction définitive.

 

Les Lions ont aussi été éliminés des jeux de la Francophonie


Ça veut tout simplement dire que nos juniors, c’est un désastre. Il faut revoir toutes ces équipes juniors avec leurs staffs afin de remettre les choses en place. Nous avons de très bons joueurs, mais ils ne sont pas utilisés. A mon sens, il y a quelque chose qui ne va pas et il faut tout remettre en place. Il faut que lors des prochaines compétitions, nous fassions tout pour hisser le Cameroun à un meilleur niveau, parce que là, nous sommes passés à côté de compétitions où on pouvait ramener beaucoup de choses au Cameroun.

 

Que pensez vous du football féminin qui semble se porte mal en ce moment au Cameroun ?

Je crois qu’il faut donner les moyens à ce football pour qu’il retrouve ses belles lettres. Je pense qu’il ne faut pas le léser, parce que ça voudrait dire nous ne savons pas quelle est l’importance de cette discipline pour nous. Alors même que le football féminin est très important, si on ne prend en considération que le fait qu’il éloigne les filles qui le pratiquent de certains maux. En plus, dans le monde entier aujourd’hui, c’est une discipline dont se servent plusieurs pays dans la mesure où c’est aussi une source de fierté et de satisfaction dès lors qu’il permet aussi de gagner des médailles au même titre que le football masculin. Je vais même vous faire savoir que Sepp Blatter, le président de la Fifa [Fédération internationale de football association, ndlr] tient beaucoup au football féminin. Nous devons donner les moyens à cette discipline et commencer à la travailler dès la base. Nous devons créer des écoles pour cette discipline afin qu’elle soit aussi une source de fierté et de revenus pour plusieurs familles au Cameroun. La vie du football féminin passe par sa redynamisation. Nous avons vu lors des derniers jeux universitaires que le football féminin est aussi une source de curiosité et nous devons en profiter pour attirer encore plus de monde. Dans toutes les nations occidentales, on voit bien comment cette discipline est organisée et comment elle donne du poids à ceux qui la pratiquent. Le nôtre a besoin de professionnalisme et je pense que nous devons arrêter certaines querelles et penser à la refondation. Moi, je crois au football féminin, et je pense qu’avec cette discipline, nous pouvons faire beaucoup de bonnes choses.

 

 

Source: Le Jour


Copyright © Le Jour, Yaoundé - Cameroun  |  18-10-2009
 Commentaires : connectez-vous avec facebook, yahoo, hotmail ou msn
lire aussi

 Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram

Celia Lebur- Agence France-Presse - 21-11-2014
Cameroon – tourists abandon ‘Africa in miniature’ for fear of Boko Haram  (409 )

 Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé

Diaf-TV - 20-11-2014
Patrick Mbéko dans son livre stratégie du chaos et du mensonge tape encore sur Joseph Kabila et Paul Kagamé  (328 )

 La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?

Vincent-Sosthène FOUDA - 20-11-2014
La prison camerounaise lieu de réinsertion ou couloir de la mort pour le détenu ?  (352 )

LIENS PROMOTIONNELS



 Suggestion de vidéos

Précédent Suivant
à de