Sébastien Ebala l’indomptable parle : « J’ai la haine ; une haine viscérale pour ceux qui m’ont fait mal »

0 47

Sébastien Ebala : « J’ai la haine ; une haine viscérale pour ceux qui m’ont fait mal » Il respire l’air de la liberté depuis quelques jours. Après deux années passées à la prison centrale de Kondengui, Sébastien Ebala est enfin libre. Il avait été écroué le 20 mai 2020, poursuivi entre autres pour terrorisme, hostilité à la patrie, appel à l’insurrection, outrage à président d’un parti politique, etc. Activiste politique proche du MRC, Sébastien Ebala avait appelé les Camerounais, dans une vidéo réalisée à la Poste centrale de Yaoundé, à manifester pour le départ du président Biya du pouvoir. Interpelé plus tard, il sera, confie-t-il sauvagement torturé par les éléments de la sécurité militaire. Libre, Sébastien Ebala reste droit dans ses bottes. Il ne regrette rien et règle ses compte avec ceux qui lui ont fait du mal.

Lire aussi:   PATRICE NGANANG: "LES ANGLOPHONES EN ONT MARRE DU POUVOIR ANGLOPHOBE de YAOUNDE
commentaires
Loading...