Le CPD Condamne le lâche assassinat du Sénateur Henry Gamsey Kemende dans le Nord-Ouest!

0 103

Le CPD Condamne Le Lâche Assassinat Du Sénateur Henry Gamsey Kemende Dans Le Nord-Ouest!

Le CPD Condamne le lâche assassinat du Sénateur Henry Gamsey Kemende dans le Nord-Ouest!

La Cameroon Patriotic Diaspora (CPD) tient à condamner fermement et sans réserve, l’assassinat macabre du sénateur SDF, Henry Gamsey Kemende, par des Hommes armés non identifiés, le 12 Janvier 2002 à Bamenda.

Au moment où l’Afrique du Football est réunie au Cameroun, dans le cadre de la Coupe d’Afrique de Nations (CAN), l’assassinat crapuleux de Henry Gamsey Kemende vient rappeler à la conscience du monde le drame sécuritaire et humanitaire que vivent les populations des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis 5 ans.

Le CPD présente ses condoléances les plus émues à la famille biologique et politique du défunt, ainsi qu’au Conseil de l’Ordre des Avocats dont Monsieur Kemende était membre.

Le CPD dénonce l’utilisation de toute forme de violence comme moyen de règlement des divergences politiques et appelle à une enquête indépendante pour déterminer les auteurs et les commanditaires du meurtre abominable de l’Avocat Henry Gamsey Kemende!

La Cameroon Patriotic Diaspora insiste, une fois encore, que l’impunité ne peut en aucun cas être une option dans la crise au NO-SO et rappelle que tous les auteurs et commanditaires de crimes dans cette guerre insensée, quel que soit leur camp, répondront tôt ou tard de leurs forfaits devant la justice nationale ou internationale.

Par ailleurs, suite à l’explosion qui a tué deux personnes et blessés de nombreux autres à Buéa, dans le Sud-ouest, le 12 janvier 2022, le CPD exprime ses vives inquiétudes pour la sécurité des 24 équipes qui participent à la CAN au Cameroun. Le CPD regrette profondément que la Confédération Africaine de Football (CAF) n’ait pas pesé de toute son influence pour obtenir des protagonistes au conflit dans le NO-SO, un cessez-le-feu ou une cessation des hostilités, avant la tenue de la CAN au Cameroun. Dans tous les cas, la responsabilité de la CAF ne pourra être dédouanée en cas d’atteinte à la sécurité des membres des équipes de football qui participent à la CAN au Cameroun.

Lire aussi:   Christian Penda Ekoka : Un EXPERT que la société n’a pas su utiliser

Fait à Paris le 13/01/2022

Pour la Cameroon Patriotic Diaspora (CPD),

Le Comité de Coordination

commentaires
Loading...