Hommage de Maurice Kamto à Christian Penda Ekoka: Ce qui a été a été

0 99

L’unissons des cheminsHommage de Maurice Kamto à Christian Penda Ekoka:

Ce qui a été a été

On doit se reconnaître depuis l’avant-monde

Là où prend racine ce qui n’est pas encoreLes destins s’unissent avant même de naître

La mission précède toujours les premiers pas

Qui connaît l’intérieur de notre lutte Sait la transcendance de nos pensées,L’étendue de l’espérance

Ô torche allumée de la côte océane

En toute chose se croisent nos rivières

Dont les cours unis se déroulentLe long de cette terre endolorie[Sauf en la vallée de l’âme

Où susurrent dans les coeurs disposés Les murmures des orgues de Dieu]

A l’épicentre de nos vies, a pris siège la fripouille

Peut être une image de 2 personnes et personnes assises

L’oblation du mensonge a révélé la chimère

Le trompe-oeil du Veau d’or dissimulait le néant

Nos mains ardentes jettent dans les champs en friche

Les volées de semences pour les temps à venir

Qu’elles croissent dans l’humus et les ronces

Et se souviennent toujours qu’aucune graine

N’aura choisi là où elle est tombée

Maurice KamtoParu dans le journal le Jour du 27 août 2021

Photo: archives

Lire aussi:   CAMEROUN : UNE LUTTE DE NEGRES DANS UN TUNNEL
commentaires
Loading...