Amina GERBA, nouvelle Sénatrice au Parlement canadien: D’un petit village de Bafia au Sénat canadien

0 86

Amina GERBA, nouvelle Sénatrice au Parlement canadien.Nomination au sénat canadien de la Multi-tâches épouse de l’ancien journaliste de la CRTV Gerba Malam, lui-même basé à Montréal depuis plusieurs décennies. -Félicitations à Mme Amina Gerba, qui devient ce jour Sénatrice indépendante au Parlement canadien pour la division sénatoriale de Rigaud.Fondatrice et Directrice générale de l’agence de communication Afrique Expansion, directrice générale du Forum Afrique Expansion, Présidente du C.A de Entreprendre Ici (pour ne citer que ses quelques réalisations), cette camerounaise d’origine est la première femme noire subsaharienne à se voir ainsi nommée Sénatrice. BUne fierté ! Pour le Québec. Pour le Canada.Pour le Cameroun. Pour l’Afrique. Pour la femme noir.

Jeudi 29 juillet 2021, Justin Trudeau, premier ministre du Canada, a procédé à la nomination de cinq nouveaux sénateurs et sénatrices pour combler des postes vacants. Deux venus de l’Alberta et de la Saskatchewan et trois du Québec :  Clément Gignac (économiste), Michèle Audette (Femme politique et militante des droits des autochtones) et Amina Gerba, femme d’affaires.

Cette dernière, d’origine camerounaise, est la première personne subsaharienne, à intégrer le Sénat canadien. Amina Gerba a travaillé pour plusieurs sociétés canadiennes de 1993 à 1995, en se concentrant sur le développement de marchés en Afrique. En 1995, elle crée son propre groupe-conseil, Afrique Expansion Inc., afin d’établir des ponts entre le Canada et l’Afrique et de promouvoir des opportunités d’affaires. Elle a depuis créé et géré d’autres entreprises, incluant Flash Beauté Inc. et Laboratoires Kariliss Inc., et l’organisme à but non lucratif Forum Afrique Expansion.

Mme Gerba est présidente du conseil d’administration de Entreprendre ici, un organisme mis en place dans le cadre du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022 du Québec pour soutenir les entrepreneurs des communautés culturelles. Elle est également membre du conseil d’administration de l’Université du Québec à Montréal et de son comité exécutif, du conseil d’administration de l’organisme ENSEMBLE pour le respect de la diversité, du Conseil Canadien pour l’Afrique et de l’African Business Roundtable. Elle est membre et ancienne présidente du Club Rotary du Vieux-Montréal et mentor pour le Réseau des entrepreneurs et professionnels africains.

Mme Gerba a reçu plusieurs prix et distinctions, incluant chevalière de l’Ordre national du Québec en 2014, personnalité du monde des affaires au Gala Dynastie et entrepreneure de l’année du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains. Elle a également été classée parmi les 25 femmes d’influence au Québec par le journal Les Affaires.

Cette nomination a été saluée par de nombreuses personnalités du monde des affaires, de la politique, de la société civile et par de nombreuses femmes, notamment, qui y voient un symbole, que les voix des femmes en général et racisées en particulier, sont de plus en plus fortes et incontournables dans la société. Incontestablement, il s’agit d’une reconnaissance du travail qu’Amina Gerba accomplit depuis près d’un quart de siècle pour le rapprochement entre les communautés du Canada, l’inclusion des minorités ou encore l’entreprenariat économique des femmes. À cela se rajoute un engagement permanent pour la promotion de la coopération internationale en vue d’une prospérité partagée en Afrique et le rayonnement du Canada dans le monde.

Lire aussi:   Fred Eboko (IRD): «Le système politique est verrouillé» au Cameroun

La nouvelle sénatrice de la division sénatoriale de Rigaud  a d’ailleurs dédié cette nomination aux neoquébécois.es et neo-canadien.ne.s comme un  » symbole d’espoir pour leur insertion harmonieuse dans une société canadienne ouverte et reflétant un monde diversifié. « .

Pour rappel : Le Sénat est la chambre haute dans la démocratie parlementaire canadienne. Il réunit un groupe diversifié de Canadiens désireux de servir leur pays. Le Sénat a été créé pour faire contrepoids à la représentation démographique de la Chambre des communes. Sa mission a évolué, passant de la défense des intérêts régionaux à un espace où les voix des groupes historiquement sous-représentés, comme les peuples autochtones, les communautés racisées et les femmes, peuvent se faire entendre. Une fois nommés par la gouverneure générale, les nouveaux sénateurs se joignent à leurs pairs pour examiner et réviser les projets de loi, étudier des questions d’envergure nationale et représenter les intérêts des régions, des provinces et des minorités – des fonctions importantes dans une démocratie moderne.

les nouveaux sénateurs ont été recommandés par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat et choisis selon un processus fondé sur le mérite et ouvert à tous les Canadiens. Ce processus vise à assurer que les sénateurs sont indépendants, qu’ils reflètent la diversité canadienne et qu’ils sont en mesure de se pencher sur les nombreux défis et toutes les opportunités qui se présentent au pays.

(c) Neoquébec – Juillet 2021

Message de la nouvelle

Chers amis,Aujourd’hui, je tourne une page de ma vie pour entamer un nouveau chapitre. En effet, après avoir fait le choix de m’installer au Québec et au Canada il y a maintenant plus de 35 ans, et après avoir passé plus de 25 ans dans le domaine de l’entrepreneuriat, tel qu’annoncé par le premier ministre Justin Trudeau, j’ai accepté avec beaucoup d’humilité et d’honneur ma nomination, par son excellence, la très honorable Mary Simon, comme sénatrice indépendante au Parlement, pour la division sénatoriale de Rigaud.

Lire aussi:   Le Cameroun détient désormais son Wikileaks ! Bientôt de nouvelles révélations de la CCT sur la gestion du regime Biya

Qui l’aurait cru? De mon petit village Bafia au Cameroun, étant 18e d’une fratrie de 19 enfants, la seule fille dans ma famille à avoir pu fréquenter une école, me retrouver au Parlement du Canada, pouvoir ainsi porter la voix de milliers de citoyens, est une longue histoire qui ne tiendrait pas sur ces seuls mots de gratitude que je voudrais partager avec vous, chers amis.Un merci tout particulier à toute ma famille, qui représente mon socle de vie.

Vous êtes la source d’énergie qui me permet de rouler au quotidien, avec le sourire et l’espoir de toujours en faire plus. Merci à mes équipes permanentes, mes clients et mes partenaires d’affaires, qui ont cru en moi et m’ont soutenue dans mon travail acharné de rapprochement économique entre le Canada et l’Afrique. Merci de m’avoir accompagnée et supportée dans toutes mes initiatives entrepreneuriales.

C’est grâce à vous, notamment, que le Forum Afrique Expansion est devenu la plus importante plateforme de rencontres d’affaires et de partenariats Canada-Afrique et que nous avons rendu accessibles aux Québécois et aux Canadiens les matières premières issues du commerce équitable en Afrique, tels le beurre de karité, l’huile d’argan, l’huile de Nigelle, à travers nos gammes de produits, fabriquées à Laval (KARIDERM et KARILISS).Je crois profondément en la nécessité, pour toute personne, de redonner à sa communauté, d’une manière ou d’une autre. C’est pourquoi au travers de mes implications sociales et entrepreneuriales, particulièrement, comme présidente du conseil d’administration d’Entreprendre ici et comme membre de plusieurs CA d’OBNL (@Entreprendreici, @Uqam, @Femmessor, @CCAF, @ABR, @Rotary, @Ensemble, @FondsAfroEntrepreneurs, @IWF, @RFAQ, @FondationArmandFrappier, @FondationGerba), j’ai toujours tenté de véhiculer des valeurs de partage, de justice sociale, d’équité et de développement économique équitable et responsable. Je compte bien continuer à porter ces valeurs et ces enjeux dans mes nouvelles fonctions.Mes chers amis, une nouvelle page se tourne donc pour moi, et, c’est avec la même détermination et la même passion que j’entreprends mon nouveau rôle au Sénat, au service des Québécois et des Canadiens et pour le rayonnement du Canada dans le monde, particulièrement, en Afrique.—————–

Dear friends,Today, I turn a page of my life to start a new chapter. Indeed, after having made the choice to settle in Quebec and in Canada more than 35 years ago, and after having spent more than 25 years in the field of entrepreneurship, as announced by the Prime Minister Justin Trudeau, I accepted with great humility and honor my appointment, by Her Excellency, the Right Honorable Mary Simon, as Independent Senator of Parliament, for the Senatorial Division of Rigaud.

Lire aussi:   Liberté pour le journaliste MICHEL BIEM TONG

Who would have believed it? From my small village Bafia in Cameroon, being the 18th of a family of 19 children, the only girl in my family to have been able to attend a school, to now find myself in the Parliament of Canada, to thus be able to carry the voice of thousands of citizens, is a long story that would not fit on these few words of gratitude that I would like to share with you, dear friends.

A special thank you to my whole family, who represent the foundation of my life. You are the source of energy that keeps me riding every day, with a smile and the hope of always doing more. Thank you to my permanent teams, my clients and my business partners, who believed in me and supported me in my hard work of economic linkage between Canada and Africa. Thank you for having accompanied and supported me in all my entrepreneurial initiatives. It is thanks to you, in particular, that the Forum Afrique Expansion has become the most important platform for business meetings and Canada-Africa partnerships and that we have made fair trade for raw materials from Africa, such as shea butter, argan oil, black seed oil, through our product ranges, made in Laval (KARIDERM and KARILISS), accessible to Quebeckers and Canadians.

I deeply believe in the need for everyone to give back to their community in one way or another. This is why through my social and entrepreneurial implications, in particular, as president of the board of directors of Entreprendre ici and as a member of several non-profit boards (@Entreprendreici, @Uqam, @Femmessor, @CCAF, @ABR, @Rotary, @Ensemble, @FondsAfroEntrepreneurs, @IWF, @RFAQ, @FondationArmandFrappier, @FondationGerba), I have always tried to convey the values of sharing, social justice, equity and fair and responsible economic development.

I intend to continue to carry these values and these challenges in my new functions.My dear friends, a new page is therefore turning for me, and it is with the same determination and the same passion that I undertake my new role in the Senate, at the service of all Quebeckers and Canadians and to promote the influence of Canada in the world, particularly, in Africa.

commentaires
Loading...