Les galactiques de la haine: De Meka a Gatsi en passant par Owona Nguini et Abe

0 104

️ POURQUOI TOUS SONT DEVENUS LES COMMERÇANTS DE LA HAINE : PARCE QUE ÇA PAIE

Le positionnement idéologique des supposés intellectuels est l’un des marqueurs déterminants pour évaluer le niveau de pourrissement d’une dictature. Beaucoup s’étonnent des prises de positions nauséeuses de certains universitaires à l’instar du très pittoresque et belliqueux Claude Abe.

Pour essayer de comprendre la logique qui sous entend ses récentes diatribes ethnocentristes, il faut revisiter le parcours de certains de ses devanciers qui ont eu le flair de jouer sur cette fibre.

Le professeur Mathias Éric Owona Nguini a été nommé par décret du Président de la République le mercredi 22 avril 2020 vice-recteur en charge de la recherche et de la coopération avec le monde des entreprises à l’université de Yaoundé 1. Une “consécration normale” pour l’adepte du Chantalisme. Une doctrine développée il y a quelques années et consacrée à la Première dame qui lui a permis depuis de grimper tous les échelons universitaires et administratifs à coup d’invectives tele-cybernétiques Haineuses contre tous les adversaires du régime et notamment Maurice Kamto et le MRC.

Aboya Endong Manasse est l’autre avatar Loufoque de la galaxie universitaire du Minesup. Le mercredi 26 mai 2021, il est passé du poste de Conseiller technique N° 1 au ministère de l’Enseignement supérieur, à celui de vice-recteur chargé du Contrôle interne et de l’Évaluation à l’université de Yaoundé 1. Professeur titulaire de Science politique, Aboya Endong Manassé a effectué l’essentiel de son magistère à la radio et à la Tele. Et tant pis si aucun jeune universitaire universitaire ne s’est jamais réclamé de ce Professeur qui a atteint les sommets au forceps. Le secret de sa “réussite” se trouve ailleurs et précisément dans le rôle de sicaire attitré du ministre Fame pour dezinguer ses ennemis dans les médias.

Lire aussi:   Sébastien EBALA le déchireur de la parole: M. Biya quitte il est temps

Andre Luther Meka est l’autre curiosité tout droit sorti du labo du Minesup. Déjà porté l’année dernière au poste de chef de division des affaires générales (DAG) à l’École supérieure des Sciences Économiques et commerciales ( ESSEC) de l’université de Douala, ce professeur de lycée technique de Yabassi est depuis le 5 juillet dernier le Chef de division des affaires administratives et financières (DAAF)de la faculté des sciences de la même Institution.
Une ascension bien fulgurante pour celui qui a été propulsé en l’espace de deux ans du lycée à l’enseignement supérieur. Réputé pour sa bouffonnerie sur les plateaux de télés, il a trouvé l’astuce pour se faire remarquer comme cette nuit jour où il compara son Dieu Paul BIYA à Jesus de Nazareth.

Si la bouffonnerie était une matière enseignée à l’université, Jean Gatsi mériterait légitimement le titre de Doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’université de Dschang qu’il occupe depuis quelques semaines. Comme ses “collègues”, l’ascension de Jean Gatsi est la resultante du Kamtobashing dont il est devenu avec Owona Nguinible spécialiste sur les réseaux sociaux.

Voilà d’ailleurs ce que cette “ lumière” affirmait avant sa nomination sur Facebook:
«Je souhaite une très mauvaise année 2021 à Kamto Maurice, à tous ses partisans du MRC, et à tous ses malfrats de la BAS. Que toute cette racaille, qui ne vit que par la haine, la violence, le tribalisme, le refus des élections et le non-respect des institutions légitimes, soit affecté par de graves difficultés, et que les plus extrémistes, dont Kamto lui-même, retournent en prison pour au moins cinq années ». Avec de tels messages, il méritait effectivement d’être repéré et promu.

Lire aussi:   Cameroun les camerounais envahissent le trocadero "Paul Biya doit partir"

Claude Abe ne doit pas mourir seul. Qui est fou!

Ainsi va la République

Source: BORIS BERTOLT

commentaires
Loading...