UN PRISONIER POLITIQUE ENCHAÎNÉ SUR SON LIT D’HÔPITAL: INTIFALIA OBEN au nom de la liberté

0 95

LE DÉTENU POLITIQUE ENCHAÎNÉ SUR SON LIT D’HÔPITAL, ADRESSE SES REMERCIEMENTS AUX CAMEROUNAIS … Tribune “ Maintenu captif pour mes opinions;Déchut de tous mes droits élémentaires; Au kossovo devenu ma demeure ; Où le moindre espace vaut l’or ; Où A longueur de journée d’épaisses fumées s’échappent des cavités buccales on dirait des cheminées; Dans ce nuage de fumée d’une saveur âpre;les infections y ont élu domicile;Plus d’un millier s’y bat pour survivre ; Comme des gladiators dans l’arène;Aucune Sympathie pour les faibles ; la peine d’autruie n’émeut personne ; Dans l’indifférence totale on se meurt;

Ainsi le quotidien d’un kossovard…]Dans cet enfer, victime d’une infection pulmonaire mon état de santé se dégradait; je consumais à petit feu;J’ai crié à mon Dieu ; de son palais, il a entendu ma voix. Pendant que les forces du mal s’ébranlaient, aussitôt l’élan de générosité de la grande famille du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun ( MRC) se mettait en marche.

J’ai été interné au centre jamot de Yaoundé; hélas dans des conditions inhumaines car enchaîné sur mon lit de malade comme un diable mis à mort; D’ailleurs d’aucun nous traitait de demons. Ne pouvant plus supporter la peine, j’ai décidé de retourner dans l’arène me battre comme mes frères. Comme dans les saintes écritures; les cantiques selon Psaumes 23:4; il est écrit .

Peut être une image de une ou plusieurs personnes, personnes assises et texte : « NIKE »

Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent]. Oui; je suis un démon ; même sans poumons, je me battrai pour les droits élémentaires.

Lire aussi:   Dons de Survie Cameroon/Christophe Bagawa Maïgari (cadre du RDPC): «le Président Paul Biya n’a pas interdit la distribution des masques»
Peut être une image de 1 personne, debout et texte

Je tiens à adresser mes remerciements par écrit pour signifier la hauteur de ce que je ressens. Ces assistances témoignent à suffisance que l’être humain est au centre des préoccupations du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun ( MRC). je me sens obligé et par reconnaissance à continuer de tenir haut le flambeau de notre idéologie.

– Au président national du MRC ; – Au directoire national du MRC ;

– A la Présidente Nationale des femmes et toute son équipe ;

– Au collectif des avocats Me Sylvain Souop ( Me Meli Hyppolite) engagé pour notre défense ;

– A nos mamans en charge de la gastronomie ; – Au départemental de la fédération de Yaoundé 2;

– Aux militants et sympathisants du MRC ;

– A Boris Bertolt; – Aux organes de presse ( journal le jour, cameroon web…); – Autres… Vos différentes interventions ont dénoué la situation catastrophique dans laquelle je sombrais. Vous m’avez apporté un soutien et réconfort inestimable et j’en suis bien conscient. Je puis vous rassurer qu’il est très réconfortant pour nous combattants de la Libération nationale de compter sur vous en cas de problème et en toutes circonstances.

Je vous remercie donc pour votre implication à diverses échelles dans cette affaire et je tiens à vous féliciter pour les alertes, les démarches administratives, les assistances multiformes, vos prières… j’en suis vraiment honoré

Soyez bénis !

Vive la résistance nationale pacifique !

SourceFacebook: INTIFALIA OBEN

commentaires
Loading...